We think that you are in United States and that you would prefer to view Bookwitty in English.
We will display prices in United States Dollar (USD).
Have a cookie!
Bookwitty uses cookies to personalize content and make the site easier to use. We also share some information with third parties to gather statistics about visits.

Are you Witty?

Sign in or register to share your ideas

Sign In Register

Vous voulez devenir écrivain ? Méditez ces citations de Joyce Carol Oates

Mathieu Deslandes By Mathieu Deslandes Published on October 16, 2017
This article was updated on November 22, 2017
Https%3a%2f%2fs3.amazonaws.com%2fuploads.bookwitty.com%2f4b822afa 24e4 4c7a 8588 0307ee710e67 inline original.jpeg?ixlib=rails 2.1

Joyce Carol Oates est une auteure généreuse. Avec ses lecteurs, qu’elle gâte régulièrement de romans maousses et épatants. Avec les aspirants écrivains, à qui elle distribue, de conférences en revues, de précieux conseils inspirés de sa propre expérience. Treize textes de cette nature ont été rassemblés dans un recueil que j’aime beaucoup : La Foi d’un écrivain. J’en ai tiré les quelques citations qui suivent.


Autocritique — « L’autocritique, tout comme la chirurgie cérébrale autopratiquée, n’est peut-être pas une bonne idée. »

Combustible — « Votre combat avec votre ou vos moi enfouis produit votre art ; ces émotions sont le combustible qui alimente votre écriture et rend possible des heures, des jours, des semaines, des mois et des années de ce qui apparaîtra aux autres, de l’extérieur, comme un « travail ». Sans ces pulsions mal comprises, vous seriez peut-être en surface quelqu’un de plus heureux, un citoyen plus engagé dans la vie de la cité, mais il est peu probable que vous créeriez quoi que ce soit de substantiel. »

Efforts — « On nous demande souvent si le processus devient plus facile avec le temps, et la réponse est évidente : Rien ne devient plus facile avec le temps, pas même le passage du temps. »

Envahir — « Écrire, c’est envahir l’espace d’autrui, ne serait-ce que pour perpétuer sa mémoire ; écrire, c’est s’exposer à la critique irritée de ceux qui n’écrivent pas, ou qui n’écrivent pas exactement comme vous, qui verront peut-être en vous une menace. »

Fenêtre — « J’ai toujours passé l’essentiel de mon temps à regarder dehors, en notant ce qui j’y voyais, en rêvant ou en méditant. L’essentiel de ce qu’on appelle la vie imaginative est englobé par ces trois activités qui se fondent si harmonieusement ensemble et qui ne sont pas sans ressembler à la lecture du dictionnaire, à laquelle je me livre aussi souvent. Des matinées entières peuvent s’écouler dans un état d’absorption bienheureuse. »

Flamme — « La plupart des écrivains s’appliquent avec ténacité à leur travail, dans l’espoir que l’inspiration reviendra. On a parfois l’impression de frotter une allumette humide, encore et encore, en souhaitant qu’une petite flamme jaillisse avant que l’allumette ne se brise. »

Honte — « Écrivez passionnément, sans réserve. N’ayez jamais honte de votre sujet, ni de la passion qu’il vous inspire. »

Illusions — « Ne vous attendez pas à être traité équitablement par les gens. Ne vous attendez même pas à être traité avec clémence. »

Inspiration — « Les histoires nous viennent sous la forme d’apparitions qu’il est nécessaire d’incarner avec précision [...] Le temps que j’en arrive à taper mon texte dans les formes, je l’ai vu en imagination à plusieurs reprises. »

Lecture — « Lisez ce que vous avez envie de lire, pas ce qu’on vous dit que vous devriez lire. Plongez-vous dans un écrivain que vous aimez et lisez tout ce qu’il ou elle a écrit, y compris ses premiers ouvrages. Surtout ses premiers ouvrages. Avant que le grand écrivain ne devienne grand, ou même bon, il/elle a tâtonné à la recherche d’une manière, d’une voix, peut-être exactement comme vous. »

Mystère — « La raison pour laquelle certaines personnes semblent consacrer leur existence à interpréter ce qu’ils vivent en termes de structure et de langage doit rester mystérieuse. Ce n’est pas une solution de remplacement à la vie, encore moins une évasion, c’est la vie : mais revêtue d’une luminosité particulière, comme si, tout ensemble, on habitait et n’habitait pas le temps présent. »

Obsessions — « Je dois raconter est la première pensée de l’écrivain ; la seconde est : Comment le raconter ? À travers nos lectures, nous découvrons la diversité des solutions à ces questions, la marque personnelle que leur imprime chaque individu. »

Œufs — « L’écrivain se comporte comme s’il portait une pyramide d’œufs en équilibre précaire parce qu’il est, en fait, une pyramide d’œufs en équilibre précaire, qui risque à tout moment de s’écrouler et de s’écraser sur le sol en un magma ignoble. »

Pathologie — « Le roman est l'affliction qui n'a que le roman pour remède. »

Postérité — « Écrivez pour votre temps, sinon exclusivement pour votre génération. Vous ne pouvez pas écrire pour la « postérité » : elle n’existe pas. Vous ne pouvez pas écrire pour un monde disparu.»

Punition — « L’art est par nature un acte transgressif, et les artistes doivent accepter d’en être punis. Plus leur art est original et dérangeant, plus la punition est dévastatrice. »

Révélation — « La première phrase ne peut être écrite avant que la dernière l’ait été. Ce n’est qu’alors que vous saurez où vous alliez et où vous étiez. »

Secret — « Que l’écrivain peine à découvrir le secret de son oeuvre est peut-être ce qui le déconcerte le plus, et dont il lui est malaisé de parler : car il ne peut écrire une oeuvre de fiction qu’en devenant, au préalable, la personne qui doit l’écrire. »

Solitude — « Nous commençons seuls, et certains d’entre nous sont en fait congénitalement solitaires ; si nous persévérons dans notre art sans nous laisser décourager, nous pouvons trouver une consolation dans ce monde autre et mystérieux de la littérature qui transcende les frontières artificielles de temps, de lieu, de langue, d’identité nationale. De la solitude de l’individu émerge on ne sait comment cette culture, variée, toujours séduisante, toujours en évolution. »


Photo : Dustin Cohen

Tags

Mathieu est journaliste indépendant à Paris.

0 Comments

4 Related Posts