We think that you are in United States and that you would prefer to view Bookwitty in English.
We will display prices in United States Dollar (USD).
Have a cookie!
Bookwitty uses cookies to personalize content and make the site easier to use. We also share some information with third parties to gather statistics about visits.

Are you Witty?

Sign in or register to share your ideas

Sign In Register

Un polar sur les routes du Maroc

Hicham Tahir By Hicham Tahir Published on August 9, 2017
This article was updated on September 26, 2017
Https%3a%2f%2fs3.amazonaws.com%2fuploads.bookwitty.com%2f7bd56ff5 3d86 4f14 aba7 4f430e53c720 inline original.jpeg?ixlib=rails 2.1
Https%3a%2f%2fs3.amazonaws.com%2fuploads.bookwitty.com%2fcb4dd79a d6da 4976 9d79 9824e0854c7d inline original.jpeg?ixlib=rails 2.1

Si plusieurs auteurs marocains puisent leur inspiration dans la vie quotidienne, Guillaume Jobin, le plus marocain des auteurs français contemporains, a choisi un autre chemin, celui du thriller.

Avec son roman Route d’Anfa (une suite à sa Route des Zaërs), l’auteur montre une facette d’un Maroc digne des films de mafia - à la sauce maghrébine.

Un thriller passionné et passionnant, montrant toute la complexité d’un pays qui, par manque de richesses naturelles, mise plus sur sa politique et ses relations diplomatiques. Le roman ouvre les portes des familles bourgeoises marocaines, des diplomates et des journalistes.

Espion malgré lui

On voyage entre la France, la Russie, le Cameroun, Oman… mais l’épicentre reste le Maroc. C’est là que tout se passe. Et c’est dans tout ce pétrin international qu’on rencontre Alexandre Laville. Un jeune journaliste français qui se retrouve malgré lui à assumer l’étiquette d’espion au Maroc. Et qui doit non seulement apprendre à connaître le pays dans sa complexité, mais aussi bien cacher son jeu dans une société où tout finit par se savoir. 

Plus on tourne les pages, plus on se demande si tout ce qui se passe vient de la tête de l’auteur. Si c’est de la pure fiction. Ou si le personnage principal existe réellement et s’est confié à l’écrivain. Mais Guillaume Jobin assure : « Ce roman est une œuvre de pure fiction… il est destiné à divertir le lecteur. Rien de plus. »

Le péage de Bouznika

« Au péage de Bouznika, à mi-chemin des soixante-dix kilomètres séparant Rabat de Casablanca, la Mercedes du Conseiller précédée d’un motard de la Gendarmerie sirène hurlante est encadrée par deux SUV flambant neufs suivis d’un deuxième motard. A l’intérieur des Chrysler, cinq policiers du BCIJ, le Bureau central d’investigation judiciaire, en tenue d’intervention noire, casqués, gilets en Kevlar et armés jusqu’aux dents, jettent des coups d’œil inquisiteurs dans toutes les directions. »

Alexandre fait voyager. Il est attachant, mais il a le don d’énerver aussi. On croirait même que c’est un ami. Cet ami un peu gourde qui, comme par hasard, prend toujours les mauvaises décisions. Ou ce sont les mauvaises décisions qui le sélectionnent...

Eaux troubles

Il côtoie les mauvaises personnes. Est trahi à droite et à gauche. Il est tantôt le bourreau, tantôt la victime. Soit il est trop bête. Soit trop intelligent. Il vous tient par la main et vous demande de l’accompagner. On a peur pour lui.

On a envie que tout s'arrête quand Alexandre semble en avoir fini avec les soucis. Puis non, il replonge, page après page, dans ces eaux troubles entre diplomatie et politique.

Alexandre a beaucoup d’humour. C’est un jeune homme, avec tout ce que cela implique comme désirs, comme bêtises. Il est attachant.

Grâce à son intrigue renversante et son réalisme surprenant, Route d’Anfa a été l’un des best-sellers de l’année 2016 au Maroc. Pour les amateurs de thrillers, en attendant le prochain opus de Guillaume Jobin (Route de l’Atlas), on peut aussi conseiller : L’Homme qui venait du passé, de Driss Chraibi et Les Étoiles de Sidi Moumen, de Mahi Binebine ; et, dans une veine plus fantastique, Les Cinq Gardiens de la parole perdue et Les Sept Sages de l'Apocalypse de Mehdi El Kourti.


Photo : une route de montagne au Maroc (Simo Khelloqi/Flickr/CC).

Auteur et journaliste, Hicham Tahir vit entre Paris et le Maroc. Il a publié "Jaabouq" (2013) puis "Les Ruelles des pieds nus" (2015) chez Casa Express Editions. Il travaille actuellement sur son ... Show More