We think that you are in United States and that you would prefer to view Bookwitty in English.
We will display prices in United States Dollar (USD).
Have a cookie!
Bookwitty uses cookies to personalize content and make the site easier to use. We also share some information with third parties to gather statistics about visits.

Are you Witty?

Sign in or register to share your ideas

Sign In Register

Sur la table de chevet de Gilles Bibeau : « Boussole », de Mathias Enard

Bookwitty FR By Bookwitty FR Published on November 15, 2017

Found this article relevant?

Olivia Snaije found this witty
1
Https%3a%2f%2fs3.amazonaws.com%2fuploads.bookwitty.com%2f7c6eb28e 17e8 4eff b4a8 6ad4a073d152 inline original.jpeg?ixlib=rails 2.1

Né en 1940, Gilles Bibeau est l’un des grands intellectuels du Québec. Anthropologue, ses recherches l’ont mené dans plusieurs pays d’Afrique et d’Amérique latine ainsi qu’en Inde. Il parle une dizaine de langues. Il s’est intéressé aussi bien à la médecine traditionnelle africaine qu’à l’industrie de la génétique, aux gangs de rue ou aux religions... Et il a joué un rôle moteur dans le développement de la pédiatrie interculturelle. 

La quête de l'autre en soi

Sollicité pour présenter son livre de chevet, il a choisi un roman récent : Boussole, de Mathias Enard, prix Goncourt 2015. 

Https%3a%2f%2fs3.amazonaws.com%2fuploads.bookwitty.com%2f604bd966 a9a1 48e2 8382 63e55cab80d1 inline original.jpeg?ixlib=rails 2.1

Il commence par en citer quelques lignes : « Nous nous proposons d’explorer cette fêlure, d’aller voir dans la lézarde, de nous introduire dans l’ivresse de celles et de ceux qui ont trop vacillé dans l’altérité. Nous allons prendre la main du petit homme pour descendre explorer les blessures qui rongent, les drogues, les ailleurs, et explorer cet entre-deux, ce barzakh, le monde entre les mondes où tombent les artistes et les voyageurs. » Voici ce qu'en dit Gilles Bibeau :

« Dans Boussole, il est question de la quête de l’autre en soi et du pont bâti, à travers fascination, peur et rejet, entre l’Occident et l’Orient. Dans cet étonnant roman ethnographique, l'auteur nous fait voyager entre Istanbul, Téhéran et Vienne sur fond d’un impossible amour entre une savante orientaliste et un musicologue épris d’un Orient mythique. Le lecteur occupe, tout au long du roman, une position bien singulière, celle de la fracture, seul lieu d’où peut surgir un mot qui fasse sens quand il faut parler de l’autre et de l’ailleurs. »


Illustrations : Mathias Enard (Marc Melki) et Gilles Bibeau (DR)

Tags

Les contenus postés sur ce profil ont été créés par des membres de l'équipe éditoriale de Bookwitty. Nous avons des bureaux à Paris, à Bruxelles, à Londres, à Dublin, à Beyrouth et à Montréal.

Found this article relevant?

Olivia Snaije found this witty
1

0 Comments

6 Related Posts