We think that you are in United States and that you would prefer to view Bookwitty in English.
We will display prices in United States Dollar (USD).
Have a cookie!
Bookwitty uses cookies to personalize content and make the site easier to use. We also share some information with third parties to gather statistics about visits.

Are you Witty?

Sign in or register to share your ideas

Sign In Register

Quelques bénéfices de la lecture, preuve à la clé

Laure Atlani By Laure Atlani Published on September 19, 2016

Found this article relevant?

Jacques, Idrissa and Bookwitty FR found this witty
3

La lecture aurait une influence positive sur de nombreux aspects de notre existence : bien-être émotionnel et psychique, relation aux autres, capacités intellectuelles…
Voici quelques résultats révélés par des études scientifiques parues ces cinq dernières années.

Lire rendrait plus altruiste

En 2013, Science Mag a publié un article selon lequel lire de la fiction permettrait de développer plus d’empathie que lire de la non-fiction, car on se projette dans la tête des protagonistes, on souffre, on rit et on progresse avec eux. 

Selon une étude du National Literacy Trust en Grande Bretagne, les personnes en couple seraient celles qui lisent le plus.

Les lecteurs seraient plus compatissants si l’on en croit une étude publiée en 2011 dans le Annual Review of Psychology. Les résultats de scanner IRM effectués sur des participants ont mis en lumière que les zones du cerveau stimulées durant la lecture et durant des expériences vécues sont les mêmes ! 

Lire développerait donc notre empathie, notre altruisme et par conséquent notre sociabilité.

La lecture renforcerait l’intelligence

Il est un fait avéré que lire permettrait de développer considérablement ses capacités intellectuelles. La lecture enrichirait considérablement le vocabulaire, comme le démontre une étude de l’Université de Berkeley en Californie (fallait-il une étude pour le savoir est une autre question...).

Elle nous apprend, par exemple, que les enfants ont affaire à 50% de mots en plus dans les livres jeunesse que dans leurs dessins animés préférés.

En plus de cela, si l’on se fie à une étude menée par l’Emory University d’Atlanta, la lecture boosterait le cerveau, car elle développerait les connexions neuronales, les stimulant par des changements neurologiques constants.

La lecture diminuerait le stress

Connaissez-vous la bibliothérapie ? Cette méthode qui permettrait d’apaiser l’esprit et le corps par la lecture, rencontre un franc succès. En 2007, le philosophe Alain de Botton crée à Londres The School of Lifeintroduisant des séances de bibliothérapie dans son programme. Le patient se voit alors prescrire des livres à la place des médicaments ! Et maintenant, elle existe aussi à Paris.

Le neuropsychologue David Lewis révèle en effet que la lecture diminuerait le stress de 68%, et l’université de Liverpool met en avant le fait que le risque de tomber en dépression pourrait être réduit de 21%. 

    Found this article relevant?

    Jacques, Idrissa and Bookwitty FR found this witty
    3

    Related Books

    Do you know any books that are similar to this one?

    0 Comments

    Please log in or sign up to join the discussion

    0 Related Posts

    Know what people should read next?