We think that you are in United States and that you would prefer to view Bookwitty in English.
We will display prices in United States Dollar (USD).
Have a cookie!
Bookwitty uses cookies to personalize content and make the site easier to use. We also share some information with third parties to gather statistics about visits.

Are you Witty?

Sign in or register to share your ideas

Sign In Register

Quel est le plus grand livre politique de tous les temps ?

Mathieu Deslandes By Mathieu Deslandes Published on March 6, 2017
This article was updated on August 21, 2017

Le plus grand livre politique de tous les temps ? Pas facile de choisir. Et d'abord : qu'est-ce qu'un grand livre ? Et qu'est-ce qu'un livre politique ? Nous avons posé cette question à triple détente à quelques passionnés de politique. Voici leurs réponses.

Caroline Fourest, essayiste

Https%3a%2f%2fs3.amazonaws.com%2fuploads.bookwitty.com%2f690f273a b617 46b0 9adc 41d74b5a9e5a inline original.jpeg?ixlib=rails 2.1

"Le Discours de la méthode, de Descartes. C'est le livre qu'il faudrait relire en ce moment pour remettre de la raison dans le débat public. 

Je l'ai lu quand j'avais 13 ans. A l'époque, je l'avais acheté par hasard. Un éditeur rééditait toute une série de livres fondamentaux, j'avais décidé d'en faire la collection et Descartes était dans le lot. 

Cette lecture a été une stimulation intellectuelle extraordinaire : la limpidité méthodologique de Descartes vous règle le cerveau de façon à vous rendre plus intelligent. 

Depuis, je n'ai presque jamais retrouvé cette sensation. Mais ce texte m'a marquée à vie."

Dernier livre paru : Génie de la laïcité (Grasset).


Jean-Luc Barré, écrivain et éditeur

"Sans hésiter : les Mémoires de De Gaulle. Un grand livre politique doit aussi être un livre de littérature, sinon c'est vite daté.

Je les ai lus très jeune. Ce sont des livres qu'on lit souvent trop jeune, d'ailleurs, pour apprécier toute leur richesse. Mais ils nous marquent et on peut y revenir plus tard. A un moment les livres nous rencontrent. C'est comme Proust, il faut du temps pour que se passe la rencontre. 

Avec De Gaulle, je suis allé assez loin dans la rencontre : gaulliste dès mon adolescence, j'ai fini par publier ses Mémoires dans La Pléiade."

Dernier livre paru : Le Grand et le Trop-court, avec Jean-Paul Krassinsky (Casterman).


Catherine Clément, philosophe, écrivaine

"Guerre et Paix, de Tolstoï. Il décrit admirablement les classes sociales, les conflits de classe, les guerres européennes - qui voient s'affronter Napoléon et Koutouzov.

Https%3a%2f%2fs3.amazonaws.com%2fuploads.bookwitty.com%2faabfb953 f6ac 4311 8566 1a501241cc98 inline original.jpeg?ixlib=rails 2.1

C'est le livre que je relis tous les ans. A chaque fois, j'y trouve de nouvelles choses. La dernière fois, je l'ai lu sous l'angle de la guerre : qu'est-ce que la guerre, qu'est-ce qu'une guérilla ?

La première fois, j'avais 17 ans et j'étais clouée au lit par une maladie du sang. J'en ai aujourd'hui 78, je vous laisse compter..."

Dernier livre paru : Faire l'amour avec Dieu (Albin Michel).


Jean-Jacques Augier, homme d'affaires

"L'Ancien Régime et la Révolution, d'Alexis de Tocqueville. Un livre ne peut pas être seulement une analyse approfondie de faits et de données. Je suis sensible à la qualité de l'écriture et de la pensée. Or Tocqueville est fantastiquement agréable à lire. Vous vous sentez intelligent à chaque ligne.

Https%3a%2f%2fs3.amazonaws.com%2fuploads.bookwitty.com%2fb29bcfae bd21 4e61 b404 73501611f516 inline original.jpeg?ixlib=rails 2.1

Il a écrit ce texte peu de temps après les événements dont il parle. Et déjà, il a une réflexion extrêmement fine et novatrice sur les causes de la Révolution française.

J'ai toujours beaucoup aimé ce livre. J'ai dû le lire trois fois dans ma vie. 

La dernière fois, c'est quand je vivais en Chine, où j'ai passé dix années. 

J'ai appris que ce livre faisait partie des lectures obligatoires des dirigeants du parti communiste chinois : les élites chinoises sont très soucieuses de comprendre comment un peuple en arrive à renverser un régime... Ça m'a donné envie de le relire."

Dernier livre paru : Dictionnaire impertinent de la Chine, avec Renaud de Spens (Books éditions).


Dominique Bertinotti, historienne, ancienne ministre 

"Le plus beau, c'est un tout petit livre : Le Discours de la servitude volontaire de La Boétie. Il l'a écrit à 18 ans. Sur le dépassement de soi, c'est magnifique.

Https%3a%2f%2fs3.amazonaws.com%2fuploads.bookwitty.com%2f62815e10 3f1c 4d05 abc0 0be3c81990ac inline original.jpeg?ixlib=rails 2.1

Je l'ai lu la première fois sur les conseils d'un psy, qui savait que je faisais de la politique. Nous avions eu l'occasion de discuter longuement sur les conditions d'exercice de la liberté et sur la maîtrise de son destin (pour les sociétés comme pour les individus).

Il y a peu de livres qui vous marquent et celui-ci m'a marquée. Je le relis, je le conseille, je l'offre... On le trouve à 2 ou 3 euros : la vraie réflexion ne coûte pas cher !

Pour tout vous dire, j'ai hésité avec Le Prince de Machiavel et les Mémoires de Saint-Simon : de vraies réflexions sur le pouvoir et l'exercice du pouvoir. Aujourd'hui, il y a un tel vide..."

Dernier livre paru : Le jour où la gauche s'est perdue... (Calmann-Lévy).


Jean-Louis Debré, ancien président de l'Assemblée nationale

"Les Mémoires d'outre-tombe. Chateaubriand nous donne à lire des portraits extrêmement vifs et bien écrits de ses contemporains. Je les relis régulièrement."

Dernier livre paru : Dictionnaire amoureux de la République (Plon).


Marie-Dominique Lelièvre, journaliste et écrivaine

"Qu'est-ce qu'un livre politique ? Si c'est un livre qui provoque une prise de conscience, peut-être le Voyage au bout de la nuit, qui vous persuade définitivement de ne pas faire la guerre. Ou Les Vestiges du jour, d'Ishiguro - un grand livre sur le fascisme à l'oeuvre dans la société britannique. Ou Les Mémoires de De Gaulle, les Mémoires de Churchill... On pourrait aussi citer La Bible. Et Malraux. Et Gary. Et Balzac : c'est très politique, Balzac.

Https%3a%2f%2fs3.amazonaws.com%2fuploads.bookwitty.com%2fa0c596d8 f549 4b5c 8631 351a081bfac4 inline original.jpeg?ixlib=rails 2.1
Https%3a%2f%2fs3.amazonaws.com%2fuploads.bookwitty.com%2f3dedcd2a 52a6 4644 a809 4529ff27e581 inline original.jpeg?ixlib=rails 2.1
Https%3a%2f%2fs3.amazonaws.com%2fuploads.bookwitty.com%2f678e19b4 eb31 4edb 99d3 128697e51107 inline original.jpeg?ixlib=rails 2.1

S'il ne faut en retenir qu'un, je choisis Résurrection, de Tolstoï. C'est un livre inachevé, extraordinaire. Il y a une très grande variété de personnages, tous dépeints avec autant de justesse les uns que les autres, de l'aristocrate au bagnard, avec bienveillance et humanité.

Je me souviens aussi d'un truc néo-soixante-huitard, Le Petit Livre rouge des écoliers et des lycéens, publié chez Maspero. C'était assez transgressif. J'étais très jeune, la politique était une sorte de snobisme, c'était important d'avoir ça dans sa bibliothèque, surtout si on ne l'avait pas lu.

Mais je ne lis pas beaucoup de livres politiques au sens où on l'entend habituellement. Et je ne lis pas de livres engagés, c'est illisible. C'est comme la chanson engagée, il n'y a rien de pire."

Dernier livre paru : Sans oublier d'être heureux. La Vie ingénieuse de Claude Perdriel (Stock).


Https%3a%2f%2fs3.amazonaws.com%2fuploads.bookwitty.com%2f0c74860d c303 405e 99d3 0888ddbf5b17 inline original.jpeg?ixlib=rails 2.1

Benjamin Stora, historien

"Je pense aux livres d'engagement militant de ma jeunesse. Quand j'avais 18 ans, j'ai lu le Journal d'exil de Trotsky, qu'il a écrit avant de se faire assassiner... On le lit en connaissant la fin de l'histoire : l'assassinat politique dont il a été victime.

J'ai aussi été fortement marqué par Le 18 Brumaire de Louis Bonaparte, de Marx. C'est un grand livre politique sur la question de l'Etat, sur le bonapartisme."

Dernier livre paru : Histoire dessinée de la guerre d'Algérie, avec Sébastien Vassant (Le Seuil).


André Zylberberg, économiste

"Si on juge la grandeur d'un livre au regard de son influence, de l'impact qu'il a eu, il faut commencer par mettre hors concours un certain nombre d'horreurs, comme Mein Kampf.

Une fois ces exclusions prononcées, je dirais sans doute Adam Smith, La Richesse des nations, qui est le fondement de la réflexion sur comment fonctionnent les sociétés capitalistes, les économies modernes. Toutes les réflexions économiques postérieures ont été marquées par ce livre. Même les textes contre le libéralisme ; Marx est une sorte de dépassement d'Adam Smith.

On pourrait aussi citer la Théorie générale de la monnaie de Keynes, qui a eu une influence fondamentale sur la manière de mener les politiques économiques. Son travail a aussi déclenché énormément d'écrits et de réflexions. Je n'en dirais pas autant du Capital de Marx, qui est un livre militant : je ne suis pas sûr qu'il ait déclenché des réflexions aussi profondes qu'Adam Smith ou Keynes."

Dernier livre paru : Le Négationnisme économique et comment s'en débarrasser, avec Pierre Cahuc (Flammarion).

Mathieu travaille chez Bookwitty à Paris. Il est responsable éditorial des contenus publiés en français.

1 Comments

Please log in or sign up to join the discussion

4 Related Posts