We think that you are in United States and that you would prefer to view Bookwitty in English.
We will display prices in United States Dollar (USD).
Have a cookie!
Bookwitty uses cookies to personalize content and make the site easier to use. We also share some information with third parties to gather statistics about visits.

Are you Witty?

Sign in or register to share your ideas

Sign In Register

QE: Leçon américaine pour la zone euro?

Evariste Lefeuvre By Evariste Lefeuvre Published on November 5, 2015

L’analyse des canaux de transmission de la politique monétaire était très à la mode au cours des années 1990: taux d’intérêt, de change, cours des actions, effets de richesse, canal du crédit… Une approche qui a été résumé par l’économiste Mishkin en 96. L’idée était assez simple: la baisse (ou hausse) des taux courts entrainait, par différents canaux plus ou moins robustes, des réactions en chaine sur les comportements des agents économiques. C’était aussi l’époque où l’enseignement de la politique monétaire se limitait très et trop souvent à la fameuse règle de Taylor (fixation du taux directeur en fonction de l’écart de l’inflation à sa cible et du PIB à son niveau potentiel).

Partiellement rendus caduques par la mise en place des politiques monétaires non conventionnelles, les canaux de transmission de l’assouplissement quantitatif (QE) restent introuvables ou pour le mois complètement instables. A titre d’exemple, les QE2 et les QE3 de la Réserve Fédérale ont eu des effets différents (direction et ampleur) sur le dollar et les rendements des bons du Trésor.