We think that you are in United States and that you would prefer to view Bookwitty in English.
We will display prices in United States Dollar (USD).
Have a cookie!
Bookwitty uses cookies to personalize content and make the site easier to use. We also share some information with third parties to gather statistics about visits.

Are you Witty?

Sign in or register to share your ideas

Sign In Register

Les rappeurs sont des écrivains comme les autres

Pierre Georges By Pierre Georges Published on April 27, 2017

Found this article relevant?

8
This article was updated on June 3, 2017

Prix du premier roman, prix du roman Fnac, prix Goncourt des lycéens... Le succès de son roman, Petit Pays (Grasset), nous a presque fait oublier que Gaël Faye avait commencé sa carrière artistique comme rappeur. Le titre de son roman, qui fait référence au Burundi, le pays où il a grandi, est d'ailleurs la reprise d'un des morceaux qui l'a fait connaître. 

Comme lui, ils sont nombreux à passer du micro à la plume, et à mêler carrière de punchlineur et d'écrivain. Petite sélection.


Oxmo Puccino

De son vrai nom Abdoulaye Diarra, Oxmo Puccino peut se vanter d'avoir une des carrières les plus complètes de l'histoire du hip hop français. Depuis son album culte Opéra Puccino, publié en 1998, le jeune homme originaire du 19e arrondissement de Paris s'est forgé une identité de rappeur à texte, usant des métaphores et des punchlines chocs, s'inspirant de Jacques Brel, collaborant avec Bernard Lavilliers ou Benjamin Biolay. C'est assez naturellement que ses textes, intenses et lyriques, ont été compilés dans des recueils, dont le premier, Mines de cristal, est paru en 2009 au Diable Vauvert. De la même façon, l'éditeur avait compilé les bons mots d'Oxmo, publiés sur Twitter, dans 140 piles, en 2014. 

Https%3a%2f%2fs3.amazonaws.com%2fuploads.bookwitty.com%2f72471e02 fd3f 440a 9ceb ac2ff844581b inline original.jpeg?ixlib=rails 2.1
Https%3a%2f%2fs3.amazonaws.com%2fuploads.bookwitty.com%2f940ff3b0 3770 453f b5c0 0479611a2107 inline original.jpeg?ixlib=rails 2.1
Https%3a%2f%2fs3.amazonaws.com%2fuploads.bookwitty.com%2f356fea98 2652 442a 9309 c31186ce5714 inline original.jpeg?ixlib=rails 2.1

Mais plus récemment, on a pu se plonger dans Au fil du chant, une immersion intime en mots et en images dans la dernière tournée du rappeur à la voix rauque et au flow lancinant, à l'occasion de la sortie de son dernier album, La Voix lactée

L'homme à l'origine de l'ouvrage, Pierre-Luc Jamain, dit "Ito", accompagne Oxmo depuis 10 ans en tournée en tant que musicien, et s'est mué pour l'occasion en reporter-photo. Il nous fait découvrir de l'intérieur la vie d'un groupe de hip-hop sur les routes françaises, de scènes en scènes, de villes en villes. Le tout encadré par des phrases d'Oxmo. Comme lorsqu'on observe ce dernier, de dos, dans une file d'attente d'aéroport, sac sur l'épaule, avec comme légende : "Ce qu'il m'arrive de mieux, je l'ai fait exprès."


Kery James

Certainement l'un des plus engagés politiquement et socialement parmi les rappeurs français, Alix Mathurin, alias Kery James, est revenu fin 2016 avec un sixième album studio, Mouhammad Alix

Considéré comme la figure de proue du rap dit "conscient", son style d'écriture acérée sert les causes des banlieues françaises et évoque les inégalités, l'exclusion, les ghettos, le racisme. Une centaine de ses textes avaient été réunis dans 92.2012 : 20 ans d'écriture, publié chez Silène, une façon d'apprécier son optimisme et son engagement en faveur de la réussite des jeunes des quartiers populaires. 

En janvier 2017, Kery James s'est même essayé à l'écriture et à la mise en scène théâtrale, en montant A Vif, pièce présentée au théâtre du Rond-Point à Paris. Elle tourne autour de la situation des banlieues à travers un affrontement entre deux jeunes avocats, dont l'un est joué par le rappeur lui-même, et qui se disputent la finale d'un concours d'éloquence. La question qui leur est posée : "L'Etat est-il responsable de la situation actuelle des banlieues ?" 

Https%3a%2f%2fs3.amazonaws.com%2fuploads.bookwitty.com%2f5fcab56a 0077 4cdb 93ec bd49a1d5b51e inline original.jpeg?ixlib=rails 2.1
Https%3a%2f%2fs3.amazonaws.com%2fuploads.bookwitty.com%2ff7c7dcad 855a 4774 a0de d81a1f11d44b inline original.jpeg?ixlib=rails 2.1
Https%3a%2f%2fs3.amazonaws.com%2fuploads.bookwitty.com%2f699919e3 ac59 42c8 99a9 ccb7558d9bfe inline original.jpeg?ixlib=rails 2.1

Plus qu'un dialogue, la pièce tourne à l'affrontement verbal entre les deux hommes, opposant leur vision de la France et de l'égalité des chances. Politique et passionné, le texte devrait être publié en septembre prochain chez Actes Sud. Le rappeur explique que "cette pièce est le résumé de trois morceaux très importants dans [sa] carrière : Lettre à la République, Constat amer et Banlieusard". Le tout donne un hymne à la réussite. Le rappeur né en Guadeloupe devrait par ailleurs revenir en librairie à l'automne 2017, avec Banlieusard et fier de lettres, une autobiographie annoncée par les éditions Don Quichotte.


Abd al Malik

Le slameur touche-à-tout Abd al Malik, rendu célèbre par son album Gibraltar, est lui aussi reconnu pour sa carrière en librairie. Mais si certains de ses textes ont été publiés par Points (Le Dernier Français, 2013, La Guerre des banlieues n'aura pas lieu, 2010, prix Edgar-Faure de littérature politique) c'est essentiellement dans le genre de l'essai qu'il se distingue. 

Https%3a%2f%2fs3.amazonaws.com%2fuploads.bookwitty.com%2ff196e535 9583 414f a336 8c2151aa57db inline original.jpeg?ixlib=rails 2.1
Https%3a%2f%2fs3.amazonaws.com%2fuploads.bookwitty.com%2f4004ad18 2bf6 4ec6 8bbe 2e75911fca0b inline original.jpeg?ixlib=rails 2.1
Https%3a%2f%2fs3.amazonaws.com%2fuploads.bookwitty.com%2f0d352fc0 7e27 4818 ae16 7459d780b673 inline original.jpeg?ixlib=rails 2.1

Dans son dernier en date, Camus, l'art de la révolte paru en novembre 2016 chez Fayard, le rappeur explique comment le prix Nobel de littérature et ses textes ont influencé sa vie et son rap. Il y propose des analyses d'œuvres de Camus, et les met en rapport avec ses propres paroles. Mais surtout, il se permet des libres adaptations d'œuvres camusiennes. Comme lorsqu'il revisite l'incipit de L'Etranger : "Aujourd'hui maman est morte, ou peut-être hier, je ne sais pas. [...] Au petit-déjeuner aujourd'hui maman m'a engueulé au ralenti, c'était pas mon tempo habituel alors j'ai ri. Mais, y'avait rien de drôle alors elle est partie. Je ne dirai plus jamais je t'aime." 

En 2013 lorsqu'il avait créé un spectacle musical autour de l'auteur de La Peste, il indiquait : "Il faut savoir que c'est Camus qui a fait que je me suis mis au rap. C'est en lisant notamment L'Envers et l'endroit, quand j'avais douze ou treize ans, que j'ai décidé d'écrire et d'y aller à fond."


Sako

Plusieurs biographies en une. Avec Quoi qu’il arrive l'autobiographie de Sako, de l'ancien groupe cannois Chiens de paille, les éditions Ramsay proposent en fait un voyage complet à travers la jeunesse du rap français. Préfacé par un autre ancien du milieu, Akhenaton de IAM, le récit évoque à travers la jeunesse de l'auteur, qui a grandi avec d’autres rappeurs devenus célèbres tels Soprano, Lino et autres Youssoupha, toute l'ébullition des débuts du mouvement hip-hop à la française.

Https%3a%2f%2fs3.amazonaws.com%2fuploads.bookwitty.com%2f921d1e9a fbfc 450a b8f0 8f27dfc58e15 inline original.jpeg?ixlib=rails 2.1

Il y raconte sans fard, de manière quasi-encyclopédique, le monde du rap, en toute honnêteté, de ses procès pour utilisation de samples non autorisés à sa carrière de parolier pour de grands artistes de la chanson française. D'anecdotes en péripéties, on revisite trente ans d'histoire qui auront vu Rodolphe, ancien bagagiste d'un hôtel devenir Sako. Et surtout trente ans d'histoire qui auront vu le son hip-hop des années 80 passer de la rue au statut de véritable musique pop de notre époque. 

Pierre est journaliste, basé à Paris.

Found this article relevant?

8