We think that you are in United States and that you would prefer to view Bookwitty in English.
We will display prices in United States Dollar (USD).
Have a cookie!
Bookwitty uses cookies to personalize content and make the site easier to use. We also share some information with third parties to gather statistics about visits.

Are you Witty?

Sign in or register to share your ideas

Sign In Register

Les 5 bandes-dessinées de l’automne

Found this article relevant?

idi, MissTetsuo and Bookwitty found this witty
3



De la Gaspésie à Ibiza en passant par la Tchétchénie : sélection de cinq albums marquants parmi les parutions de cet automne 2016. 


Alors que se terminait le 20 novembre le festival BD boom de Blois et que se prépare l’édition 2017 du festival d’Angoulême, qui vient par ailleurs de dévoiler son affiche 2017 signée par le belge Hermann, nous avons sélectionné cinq bandes dessinées qui font parler d’elles en cet automne 2016. 

Au programme : une BD culte sur l’histoire des musiques house et techno, le vrai récit d’une prise d’otage pendant le conflit tchétchène à la fin des années 1990, le retour de Lucky Luke, un détour par le Montréal des années 1950 et un nouveau chef d’œuvre signé Manu Larcenet. 


  • Le Chant de la machine, David Blot et Mathias Cousin, Allia 

Https%3a%2f%2fs3.amazonaws.com%2fuploads.bookwitty.com%2f412935df 13a8 4a14 bbc7 eacd0da93bd0 inline original.jpeg?ixlib=rails 2.1
Allia

Attention, BD culte. Editée pour la première fois en 2000, Le Chant de la machine est devenue depuis une œuvre de référence sur les musiques électroniques, et vient d’être dépoussiérée et rééditée par les éditions Allia. 

Ouvrage précieux pour les connaisseurs en même temps qu’accessible aux profanes, « Le Chant » revient sur 40 ans d’histoires de ce courant musical révolutionnaire de la fin du XXe siècle, depuis les bases soul et disco à Daft Punk, et transporte le lecteur des clubs gay de Manhattan jusqu’aux usines de Detroit, en passant par le mythique Hacienda de Manchester, les années French Touch à Paris ou les plages d’Ibiza. 

Cette troisième édition du Chant de la Machine, propose la version intégrale entièrement repensée, et augmentée de dix pages inédites autour du groupe culte des années 1980, New Order.


  • S’enfuir, récit d’un otage, Guy Delisle, Dargaud

Https%3a%2f%2fs3.amazonaws.com%2fuploads.bookwitty.com%2ff938e5ee 0078 4ca4 9030 9f77ab96a951 inline original.jpeg?ixlib=rails 2.1
Dargaud

Le canadien Guy Delisle est de retour. Près de quinze ans après Pyongyang, l’auteur de Shenzhen, Chroniques birmanes ou encore de Chroniques de Jérusalem, pose l’intrigue de son nouvel album dans le contexte agité du Caucase à la fin des années 1990. 

Alors qu’il est responsable d’une ONG médicale en plein conflit Tchétchène, le héros de ce nouvel album, Christophe André voit sa vie basculer du jour au lendemain lorsqu’il est capturé puis placé en détention. Son enfer a duré 111 jours, avant qu’il ne parvienne à s’enfuir. Des années plus tard, Guy Delisle l’a rencontré et publie aujourd’hui le témoignage précieux et déchirant de cette captivité. 


  • Les aventures de Lucky Luke d'après Morris, La Terre promise, Jul et Achdé, Lucky Comics

Https%3a%2f%2fs3.amazonaws.com%2fuploads.bookwitty.com%2f4f0de4f5 91f4 462d acca 4e73eded28d1 inline original.jpeg?ixlib=rails 2.1
Lucky Comics

Considéré par la critique comme l’un des meilleurs Lucky Luke de cette dernière décennie, La Terre promise, septième opus des aventures du cow-boy version Jul et Achdé, caracole en tête des ventes de bandes dessinées françaises depuis sa sortie le 4 novembre. 

Cette fois, le héros imaginé par Morris il y a 70 ans doit escorter une famille juive d’Europe de l’Est en route pour rejoindre l’un de leur cousin qu’ils croient avocat à New-York. Empli d’humour et de références à l’actualité, et notamment sur les flux de migrants qui traversent l’Europe, l’album rebooste les aventures du lonesome cow-boy et s’est déjà écoulé à près de 100 000 exemplaires (GFK). 


  • La Femme aux cartes postales, Claude Paiement et Jean-Paul Eid, La Pastèque

Https%3a%2f%2fs3.amazonaws.com%2fuploads.bookwitty.com%2fa918e74d 99b5 4d72 8655 a201c139ed9a inline original.jpeg?ixlib=rails 2.1
La Pastèque

Petit crochet par le Québec où, avec La Femme aux cartes postales, le scénariste Claude Paiement et le dessinateur Jean-Paul Eid imaginent l’histoire de Rose, une jeune femme des années 1950 née au fond de la Gaspésie, dans le petit village de Sainte-Emile-de-Caplan. Elle part pour la ville, Montréal, poursuivant son rêve de devenir chanteuse de jazz dans un club, à l’époque où se démocratisent la télévision et le rock n’roll. 

Se mêle à cette première trame narrative les morceaux d’un récit parallèle, celui de Victor Weiss, parisien des années 2000 souffrant d’une maladie génétique, et dont les liens avec Rose ne se mettent que progressivement en place. D’abord témoignage d’une époque musicale et sociale particulière, la bande dessinée va se transformer petit à petit en un album à suspens captivant et plein de rebondissements, ponctués de cartes-postales que Rose s’adresse régulièrement à elle-même. 

Vendredi 28 octobre, l’album a par ailleurs été récompensé par la deuxième édition du prix de la critique de la BD québécoise par l’Association des critiques et journalistes de bande-dessinée (ACBD).


  • Le Rapport de Brodeck Tome 2, Manu Larcenet, Dargaud 

Https%3a%2f%2fs3.amazonaws.com%2fuploads.bookwitty.com%2fa1a41bb6 5190 47a1 9acf 23e190e5631a inline original.jpeg?ixlib=rails 2.1
Dargaud

Après l’immense succès critique et commercial du tome 1 (Prix Landerneau, et 71 000 exemplaires vendus), Manu Larcenet livre la suite et la fin de son adaptation en bande dessiné du roman de Philippe Claudel, le Rapport de Brodeck. Baptisé L’Indicible, l’album poursuit l’exploration du pire de l’être humain entamé dans L’Autre, dans un style graphique toujours aussi sombre et puissant. 

    On y retrouve Brodeck, vague fonctionnaire, au sortir de la seconde guerre mondiale, dans un village reculé au fond de la campagne allemande. Tragique, éclatant et d’une beauté sauvage, ce deuxième opus confirme Manu Largement à sa place d’auteur majeur de la BD francophone contemporaine. 

    Found this article relevant?

    idi, MissTetsuo and Bookwitty found this witty
    3