We think that you are in United States and that you would prefer to view Bookwitty in English.
We will display prices in United States Dollar (USD).
Have a cookie!
Bookwitty uses cookies to personalize content and make the site easier to use. We also share some information with third parties to gather statistics about visits.

Are you Witty?

Sign in or register to share your ideas

Sign In Register

Le Québec, paradis des sagas historiques

Maud Lemieux By Maud Lemieux Published on August 17, 2017

Found this article relevant?

5
This article was updated on November 14, 2017

Elles illustrent des moments marquants de l’histoire canadienne, elles rendent possible un voyage dans le temps et l’on s’attache à leurs romances : les sagas historiques sont un phénomène littéraire considérable au Québec. Que vous soyez inconditionnel du genre ou que vous vous intéressiez simplement à l’Histoire, voici une sélection de sagas pour (mieux) connaître le Québec et ce type de roman indétrônable dans le cœur de ses lecteurs.


La Poussière du temps

Https%3a%2f%2fs3.amazonaws.com%2fuploads.bookwitty.com%2fa5eb7b88 1f78 41e4 ac09 2acf5053fddc inline original.jpeg?ixlib=rails 2.1
Https%3a%2f%2fs3.amazonaws.com%2fuploads.bookwitty.com%2fc7bbc83a f337 42fe 893e b9e27e8315c9 inline original.jpeg?ixlib=rails 2.1
Https%3a%2f%2fs3.amazonaws.com%2fuploads.bookwitty.com%2ff59a446c 573e 4feb b450 4dbf70dd05a1 inline original.jpeg?ixlib=rails 2.1

La deuxième et probablement la plus connue des sagas de Michel David fait dans le détail et la psychologie de personnages. Si l’époque (la Deuxième Guerre mondiale) étoffe le contexte social (le milieu ouvrier de Montréal), c’est bien le cœur et l’ardeur de Jeanne, jeune mère de famille en désamour, qui donnent le ton à cette série dans laquelle la survie de la famille Dionne est au centre de l’intrigue. En quittant sa campagne natale pour fonder une famille avec Maurice dans la grande ville, Jeanne apprend la vie à la dure. Malgré ses problèmes financiers, malgré un mari avare, elle est déterminée à donner le meilleur à ses nombreux enfants. 

Loin du roman historique qui fait un inventaire de dates et d’événements, les sagas de celui qu’on n’hésite plus à présenter comme le père du genre à notre époque personnifient des modes de vie et des valeurs ; et nous guident à travers les difficultés et les espoirs d’hommes et de femmes aux destins ordinaires.

Les quatre tomes : Rue de la GlacièreRue Notre-DameSur le boulevard, Au bout de la route.


Les Fils de la liberté

Https%3a%2f%2fs3.amazonaws.com%2fuploads.bookwitty.com%2f8a03791f d198 465b b30f f954599893bc inline original.jpeg?ixlib=rails 2.1
Https%3a%2f%2fs3.amazonaws.com%2fuploads.bookwitty.com%2fc3ac673f 3c5f 4609 83c2 bf05b0ed0ded inline original.jpeg?ixlib=rails 2.1
Https%3a%2f%2fs3.amazonaws.com%2fuploads.bookwitty.com%2f3d919d13 0054 4b79 8806 ab5b428b9d5b inline original.jpeg?ixlib=rails 2.1

C’est plus d’un siècle d’histoire que Louis Caron nous fait vivre à travers la saga en trois tomes de la famille Bellerose. En partageant l’histoire entre Hyacinthe Bellerose et son descendant Bruno Bellerose, ce n’est pas seulement deux époques qu’il met en parallèle, mais bien des destins et des vies différentes, faisant ainsi miroiter la valeur des racines et des origines dans le cœur de ses personnages. 

Alors que la saga se déroule principalement à Nicolet, près de Trois-Rivières, chaque volet est construit autour d’un événement majeur de l’histoire du Québec, soit la Rébellion des patriotes de 1837, le Soulèvement des métis de 1869 et la Crise d’octobre de 1970. Indépendants, ils se répondent aussi l’un l’autre de par les personnages et surtout grâce à l’écriture détaillée et fluide de l’auteur. Louis Caron dresse le portrait d’un mode de vie rural, il dépeint le courage et l’ardeur des Québécois avec conviction et optimisme.

Les trois tomes : Le Canard de boisLa Corne de brume, Le Coup de poing.


Le Goût du bonheur

Https%3a%2f%2fs3.amazonaws.com%2fuploads.bookwitty.com%2f83e7c217 0714 48f0 a88c d58ab2f4dd71 inline original.jpeg?ixlib=rails 2.1
Https%3a%2f%2fs3.amazonaws.com%2fuploads.bookwitty.com%2f41d97efd 2e0f 44e3 80e1 af7fa9641526 inline original.jpeg?ixlib=rails 2.1
Https%3a%2f%2fs3.amazonaws.com%2fuploads.bookwitty.com%2f190f48d8 b9d2 46be a729 5cac8b07d487 inline original.jpeg?ixlib=rails 2.1

De la crise économique des années 1930 jusqu’à l’Exposition universelle de 1967, cette saga historique et sentimentale de la grande romancière québécoise a fait sensation au Québec et à l’étranger. Issue de la bourgeoisie, la famille Miller de la Haute-Ville de Québec est composée de têtes fortes en quête d’un bonheur plus grand. Gabrielle et Adélaïde, mère et fille, personnages éponymes des deux premiers volumes, sont des femmes insoumises et avides de liberté, prêtes à foncer dans les combats du quotidien, à l’époque où les femmes obtiennent le droit de vote (1940). 

Gabrielle et son mari élèvent leurs cinq enfants de façon assez libérale et se démarquent de leur entourage, tandis qu’Adélaïde se sauve d’une grossesse hors mariage en épousant un homme aimable, mais pour lequel ne bat pas son cœur. Florent, quant à lui, jongle entre une amitié grandissante avec Adélaïde et l’affirmation de son homosexualité, s’évadant du Québec religieux et conservateur pour vivre ses ambitions professionnelles. Avec cette série, Marie Laberge fait preuve d’une écriture sensible, simple, qui sait rendre ses personnages vrais et sincères.

Les trois tomes : Gabrielle, Adélaïde, Florent.


L’Année sans été

Https%3a%2f%2fs3.amazonaws.com%2fuploads.bookwitty.com%2f668b60f2 d96b 4f59 aaae bf48401bcb49 inline original.jpeg?ixlib=rails 2.1
Https%3a%2f%2fs3.amazonaws.com%2fuploads.bookwitty.com%2f70c622fd 08c8 4968 8e9f e0ae91aea2e4 inline original.jpeg?ixlib=rails 2.1

En 1815, une éruption volcanique en Indonésie a privé le Québec de saison estivale. Mais c’est d’abord dans la vie d’Ange-Élisabeth que Julie Lemieux nous conduit. Jeune noble de 17 ans, Angélie est en perte de repères lorsque son fiancé part étudier en Angleterre et que son père quitte la maison pour le Lac St-Jean. Lorsque ce dernier tombe gravement malade, la jeune femme s’embarque dans une traversée du fleuve en canot en espérant le voir une dernière fois. 

Série d’époque, cette saga surprend par sa précision et ses détails, que l’on soit dans le salon de la belle-mère en train de prendre le thé ou que l’on voyage d’un poste de traite de fourrure à un autre. Sans renouveler le genre, c’est en mettant la narration à la première personne que Julie Lemieux nous lie à sa protagoniste, ce qui se révèle très efficace et donne de la profondeur à l’époque mise en scène.

Les deux tomes : Les Fiançailles au berceau, La Hauteur des terres.


Les Aventures de Radisson

Https%3a%2f%2fs3.amazonaws.com%2fuploads.bookwitty.com%2fd7edadce 36e8 47ac ad67 0083c37b648c inline original.jpeg?ixlib=rails 2.1
Https%3a%2f%2fs3.amazonaws.com%2fuploads.bookwitty.com%2ff1598286 93ee 4dce 922b dc837607e5d7 inline original.jpeg?ixlib=rails 2.1
Https%3a%2f%2fs3.amazonaws.com%2fuploads.bookwitty.com%2f5c06b1fd 0da8 4606 8cf6 1023aa800f05 inline original.jpeg?ixlib=rails 2.1

La série en trois volumes de l’historien Martin Fournier a ceci de singulier qu’elle ne fait pas seulement le portrait d’une époque, mais redonne vie au personnage mythique de Pierre-Esprit Radisson, un coureur des bois célèbre qui a quitté Paris pour Trois-Rivières dans les années 1650. Lorsqu’il est capturé par le peuple des Iroquois, Radisson croit que sa vie est terminée. C’est plutôt un nouveau monde qui s’offre à lui, alors qu’il apprend à devenir l’un des leurs, à comprendre leur mode de vie et leurs coutumes. 

À travers ce personnage plus grand que nature, Fournier nous plonge dans les débuts du Canada et au cœur des relations entre Jésuites et autochtones. Par une écriture efficace et incarnée, qui sait tenir le rythme des nombreux rebondissements de la vie de Radisson, l’on découvre des personnages dont la sensibilité et les contradictions nous les rendent attachants et profonds.

Les trois tomes : L’enfer ne brûle pas, Sauver les FrançaisL’Année des surhommes.


Illustration : Le Pont de glace à Québec, par Clarence Gagnon.

Maud détient une maîtrise en littérature québécoise et est libraire à Québec depuis plusieurs années. Dans sa vie, elle souhaite tout simplement lire, écrire et voyager.

Found this article relevant?

5

1 Comments

Please log in or sign up to join the discussion