We think that you are in United States and that you would prefer to view Bookwitty in English.
We will display prices in United States Dollar (USD).
Have a cookie!
Bookwitty uses cookies to personalize content and make the site easier to use. We also share some information with third parties to gather statistics about visits.

Are you Witty?

Sign in or register to share your ideas

Sign In Register

Le Maroc des livres

Pierre Georges By Pierre Georges Published on December 19, 2016

Found this article relevant?

Malo, idi, Jacques and 5 others found this witty
8

Après le Brésil en 2015 puis la Corée du Sud en 2016, c'est au tour du Maroc d'être mis à l'honneur Porte de Versailles à l'occasion de l'édition 2017 du Salon du Livre de Paris. 

Https%3a%2f%2fs3.amazonaws.com%2fuploads.bookwitty.com%2fd6135f8a a85b 4abc b933 f8e5a32412be inline original.jpeg?ixlib=rails 2.1
Le Maroc est le premier pays du Maghreb invité d'honneur du salon parisien (DR)

Pour la première fois invités par le salon du livre de Paris, les éditeurs marocains entendent "étonner le public parisien en montrant la richesse de la production marocaine en langue française", a expliqué à l'AFP Abdelkader Retnani, président de l'Union des éditeurs marocains.

"C'est la première fois qu'un pays du Maghreb est à l'honneur, a souligné Sébastien Fresneau, le directeur du salon. Le Maroc est un pays qui nous est familier, de nombreux Français y sont déjà allés, mais la connaissance de la littérature marocaine reste généralement superficielle." 

Le ministère marocain de la Culture a dévoilé en décembre la liste des 34 auteurs qui feront partie de la délégation officielle marocaine. Outre de nouveaux talents chargés de représenter la diversité éditoriale du pays, quelques grands noms des lettres marocaines feront le déplacement. Parmi eux, les deux auteurs marocains récompensé par le prix Goncourt du roman : 

  • Tahar Ben Jelloun, membre de l'académie Goncourt et récipiendaire du prix en 1987 pour La Nuit sacrée (Seuil), 
  • ainsi que Leïla Slimani, qui a reçu la prestigieuse récompense en 2016 pour Chanson douce (Gallimard).

Également présents, Abdella Taïa, l'un des premiers écrivains marocains et arabes à affirmer publiquement dans ses livres son homosexualité, ou encore le journaliste Réda Dalil. (La liste complète des 34 auteurs sélectionnés est à retrouver à la fin de cet article.)

Beaucoup d'auto-édition

Relativement stable, dynamique et diversifié dans une région marquée par les bouleversements sociaux et politiques, le marché du livre marocain se caractérise par la grande place qu'y prend l'auto-édition, mais il est aussi porté par quelques dizaines de maisons d'éditions ouvertes vers l'étranger.

Parmi celles-ci, notons par exemple l’éditeur Casa Express, créée en 2012 et proposant depuis une dizaine d'ouvrages par an avec pour but de faire connaître "des auteurs, journalistes, ou écrivant sur le journalisme mais aussi romanciers, essayistes, historiens, militants... tous en rapport avec le Maroc contemporain", avec une ligne éditoriale mêlant "contemporanéité et histoire", d'après ses fondateurs.

Autre représentant se préparant pour le salon parisien, les éditions de La Librairie des Colonnes, établies à Tanger, proposent un catalogue en arabe et en français voulant "accompagner le dynamisme culturel de la société marocaine", à travers des romans, des monographies et des livres d'art. 

Dans le même "intérêt passionné pour le Maroc, son histoire, son patrimoine, sa culture dans ses diverses expressions", les éditions du Sirocco de Casablanca façonnent un catalogue francophone généraliste sur l'ensemble des "latitudes du sud de la Méditerranée".

Ces maisons se retrouvent tous les ans au mois de septembre lors du Salon international de l'édition et du livre de Casablanca, manifestation prenant d'année en année davantage d'envergure. Né en 1987, le "Siel" est devenu un rendez-vous incontournable des ventes de droits sur le continent africain, dans un contexte d'ouverture des traductions de l'édition arabe en français. 

D'après les données fournies par electre.com, sur dix ans, le nombre de traductions de l'arabe publiées en France est en effet passé de 57 à 74 titres par an, à savoir une augmentation de 30%.


La liste complète des 34 auteurs marocains annoncés au Salon du Livre de Paris : 


  • Mohamed Bennis, 
  • Lamia Berrada Berca, 
  • Bouthaina Azami, 
  • Bahaa Trabelsi, 
  • Mahi Binebine, 
  • Mohamed Nedali, 
  • Hassan Nejmi, 
  • Mohamed El Achâari, 
  • Mohamed Tozy, 
  • Youssef Amine Elalamy, 
  • Reda Dalil, 
  • AbdelfeIah Kilito, 
  • Mohamed Loakira, 
  • Halima Hamdane, 
  • Youssef Fadel, 
  • Asma Lamrabet, 
  • Zakia Daoud, 
  • Leila Slimani, 
  • Tahar Ben Jelloun, 
  • Abdelatif Laabi, 
  • Kaoutar Harchi, 
  • Kebir Mustapha Ammi, 
  • Ali Benmakhlouf, 
  • Mohamed Berrada, 
  • Rachid Benzine, 
  • Abdellah Taïa, 
  • Mohamed Hmoudane, 
  • Fouad Laroui, 
  • Maïdo Hamisultane Lahlou, 
  • Maria Guessous, 
  • Zakia Iraqui Sinaceur, 
  • Tarik Bakari, 
  • Ahmed Assid, 
  • Siham Bouhlal.
    Pierre est journaliste, basé à Paris.

    Found this article relevant?

    Malo, idi, Jacques and 5 others found this witty
    8