We think that you are in United States and that you would prefer to view Bookwitty in English.
We will display prices in United States Dollar (USD).
Have a cookie!
Bookwitty uses cookies to personalize content and make the site easier to use. We also share some information with third parties to gather statistics about visits.

Are you Witty?

Sign in or register to share your ideas

Sign In Register

« Je veux trop aller à Biarritz avec toi »

Sabyl Ghoussoub By Sabyl Ghoussoub Published on September 6, 2017

Biarritz, Biarritz, Biarritz. Ces jours-ci Stéphanie n'a que cette ville à la bouche. Au réveil, à midi, en WhatsApp, au dîner et même quand on fait l'amour. Je ne sais plus quoi faire. « Je veux trop aller avec toi à Biarritz » est devenu son nouveau leitmotiv. C'est pourtant moi qui lui en avais parlé en premier. J'avais envie de jeter un coup d'œil à la ville. Elle m'avait répondu : « Il en est hors de question, cela me rappelle mon ex ». Je m'étais fait une raison et rabattu sur cette image de la Grande Plage prise par Claude Nori.

Https%3a%2f%2fs3.amazonaws.com%2fuploads.bookwitty.com%2fdda5e95c 2da4 4948 a290 351f25e0d858 inline original.jpeg?ixlib=rails 2.1
Grande plage de Biarritz, de Claude Nori

Mais depuis trois semaines, son ex ne lui rappelle plus rien ou ne la rappelle plus, j'ai un doute, et elle veut absolument y retourner. Moi, je ne veux plus. C'est plus fort que moi, j'aime la contredire pour la contredire. Et les arguments, j'en ai à la pelle. À Biarritz, tout le monde le sait Stéphanie, il pleut tout le temps puis moi, tu sais je suis un mec de la mer, de la Méditerranée. L'océan, je n'aime pas ça et de toute façon, tu as peur en avion et moi, cinq heures de train, il en est hors de question, j'étouffe. Mais rien à faire, elle insiste. Et quand Stéphanie veut quelque chose, elle finit généralement par l'avoir. Et bien non, pas cette fois.

Https%3a%2f%2fs3.amazonaws.com%2fuploads.bookwitty.com%2fc5badd89 5f85 495f 91e4 44d98ff0869c inline original.jpeg?ixlib=rails 2.1
Isa devant le casino municipal, de Claude Nori

Un beau-livre fera l'affaire. Elle le feuillettera et ce sera bouclé, elle oubliera ce voyage. Elle pourra même le poser sur sa table basse dont elle ne veut pas se séparer.

En 2011, Claude Nori avait auto-publié Jours Heureux au Pays Basque aux éditions Contrejour. Des images prises depuis un premier amour en 1967. « Le journal d'un cheminement, d'un épanchement sentimental qui eut pour cadre et dynamique une terre sur laquelle j'ai décidé de vivre, de travailler (...) une source de créativité décuplée par un art de vivre qui correspondait bien à mon indolence latine. » Journal intime, le livre est un road-trip sur des terres et en particulier une ville, Biarritz, que le photographe d'origine italienne affectionne en hiver comme en été. Souvenirs, poèmes et repas de famille se succèdent dans ce livre qui reflète cet esprit intemporel du sud-ouest de la France.

Mais ce n'était pas suffisant pour convaincre Stéphanie. Il me fallait un deuxième ouvrage, moins nostalgique et familial. Plus dans l'air du temps et dans ce que représente Biarritz de nos jours. Surf et horizon. 

Https%3a%2f%2fs3.amazonaws.com%2fuploads.bookwitty.com%2fec322c39 8c7a 42d3 921c 54555cb7bd44 inline original.jpeg?ixlib=rails 2.1
Seul à Belza, de César Ancelle-Hansen

Depuis 1990, César Ancelle-Hansen, jeune médecin et photographe, a pris pour sujet principal l'océan et ses formes infinies. Ses couleurs et ses mouvements. D'abord dans le nord de la France puis à Biarritz où il vit. Mais aussi la plage avec ses vieux et ses jeunes. Des silhouettes et des détails mis en valeur par son sens du cadre et de la composition.

Le Beau Livre de l'été aux éditions Atlantica porte bien son nom. Sélection des plus belles photographies de César, la mise en page minimaliste met en valeur chacune d'elles. Le livre est un appel à l'évasion, au voyage, à l'océan. Parfois les images sont plus fortes que les mots ou plutôt, je n'ai pas encore les mots pour être aussi fort que certaines images et celles de César me dépassent. Je préfère ne plus rien écrire et déposer au salon les deux livres avec un je t'aime passe-partout marqué sur un post-it.

Https%3a%2f%2fs3.amazonaws.com%2fuploads.bookwitty.com%2fc266b6ef f405 4277 ba46 e90325410274 inline original.jpeg?ixlib=rails 2.1
Bonnet de bain, de César Ancelle-Hansen

En rentrant chez nous avant-hier soir, je l'ai tout de suite remarqué : Stéphanie les feuilletait, avachie sur le canapé. Elle ne les a plus quittés des yeux. Au réveil, à midi, en WhatsApp, au dîner et même quand on a fait l'amour. Je ne savais plus quoi faire.

Quand Stéphanie veut quelque chose, elle a souvent raison d'insister. Se mettre en couple n'était pas vraiment mon idée de départ et pourtant aujourd'hui, je ne saurais plus comment vivre sans elle. Je me suis fait une raison, j'ai pris ce matin deux billets de train pour Biarritz.

Https%3a%2f%2fs3.amazonaws.com%2fuploads.bookwitty.com%2fa39fdef0 510c 44ff 8d98 280819028af0 inline original.jpeg?ixlib=rails 2.1
Unleashed 3, de César Ancelle-Hansen


D'une mère née au Liban et d'un père au Ghana, Sabyl a grandi à Paris sous la coupe d'une mama capverdienne. Photographe et chroniqueur, il a été entre 2011 et 2015 directeur du festival du film ... Show More

0 Comments

Please log in or sign up to join the discussion

5 Related Posts