We think that you are in United States and that you would prefer to view Bookwitty in English.
We will display prices in United States Dollar (USD).
Have a cookie!
Bookwitty uses cookies to personalize content and make the site easier to use. We also share some information with third parties to gather statistics about visits.

Are you Witty?

Sign in or register to share your ideas

Sign In Register

J'ai lu "Le Prix du Paradis" d'Aboubakar Gounougo

Kone Kd By Kone Kd Published on December 30, 2017

Found this article relevant?

Nathalie Sfeir found this witty
1

J'ai lu "Le Prix du Paradis" d'Aboubakar Gounougo ! Quel délice littéraire ! On y parle des sujets brûlants qui minent, en ces temps qui tanguent, notre société contemporaine. Dans une pièce théâtrale qui conte fleurette à la fois aux artifices de la prose narrative et du récit poétique, le dramaturge aborde avec brio, non sans une distanciation froide digne d'un chroniqueur lucide des Temps Nouveaux, le phénomène complexe du Terrorisme.

On y parle de ceux à qui profite le crime, de ceux qui tirent les larrons du feux ;  toujours au four et au moulin pour concevoir le labyrinthe de l'hécatombe,  pour arrondir les angles à coups d'intrigues et de stratagèmes,  pour porter le coup de grâce dans une barbarie stoïque. Pourvus de la manne financière, ces fossoyeurs du mal, peints si merveilleusement par l'expressive et symbolique métaphore obsédante du "Royaume de Palétuviers", se nourrissent des aspérités d'une société meurtrie (le "Grand Ouest") ballottée impuissamment par la vague agitée des crises.

On y parle de ceux qui font l'objet de dindon de la farce (les "Élus du Paradis"), frits tels des beignets tropicaux de part et d'autre par la ruse d'une entreprise savamment orchestrée ainsi que l'illusion d'un Jardin édénique aux mille et une vierges qu'ils n'auront de cesse de déflorer que dans leurs esprits retors naufragés par la propagande. Ces élus paieront-ils au "Prix" du sang ce "Paradis" qu'ils auront tant convoité, blasés qu'ils sont par la pesanteur d'un monde dans lequel ils pataugent, en apnée, dans les eaux boueuses de la servitude?

On y parle des bras séculier de cette machination terroriste, ces propagandistes zélés qui exploitent les faiblesses psychologiques, les déséquilibres affectifs et intellectuels d'individus en leur permettant le passage à l'acte ultime. Convaincus plus par les prébendes de leur sale besogne que sa noblesse, ils poussent le processus de radicalisation des "Élus" à son point d'acmé de succès.

La pièce d'Aboubakar Gounougo mélange allègrement sarcasme et tragédie dans un projet qui dépasse les desseins des protagonistes : on pourrait lire en toile de fond l'esthétique du didiga du Grand Maître Zadi Zaourou. Oui le Maître Zadi a bel et bien façonné l'esprit et l'imaginaire du disciple Gounougo ! Consciemment ou inconsciemment, son oeuvre porte les marques de fabrique de cette rigueur intellectuelle du Professeur, de ce choix méticuleux des simples morphèmes, de la lyricale beauté des constructions phrastiques, des boulevards lumineux empruntés par les tournures et les expressions, de la sensibilité poétique que transpire le texte à longueur de pages, de la musicalité  harmonieuse qui s'en dégage, de la forte signifiance à la fois rhétorique, artistique, mythique, historique et culturelle des références...

J'ai lu "Le Prix du Paradis" d'Aboubacar Gounougo et j'en suis sorti incroyablement impressionné. Lisez-le et vous m'en direz des nouvelles ! Un Grand Auteur nous est nés, à découvrir et à lire sans modération ! 

Tags

Found this article relevant?

Nathalie Sfeir found this witty
1

Related Books

Do you know any books that are similar to this one?

0 Comments

0 Related Posts

Know what people should read next?