We think that you are in United States and that you would prefer to view Bookwitty in English.
We will display prices in United States Dollar (USD).
Have a cookie!
Bookwitty uses cookies to personalize content and make the site easier to use. We also share some information with third parties to gather statistics about visits.

Are you Witty?

Sign in or register to share your ideas

Sign In Register

Ces BD nous font aimer les sciences

Ralph Doumit By Ralph Doumit Published on October 27, 2017

Qu’elle soit pour les auteurs source de rêve, prétexte à la fiction, ou sujet de reportage, la science inspire autant qu’elle fascine. Pour les auteurs de bande dessinée qui s’y sont intéressés, c’est un défi toujours renouvelé de mêler une solide documentation, un didactisme nécessaire et une sensibilité de narrateur.

D’Hergé, envoyant Tintin sur la Lune quinze ans avant Neil Armstrong, à Émile Bravo et son personnage Jules, en passant par les reportages en terres scientifiques de l’agréable série Le Labo ou l’expérience audacieuse de l’album historique Alpha… directions, retour sur le travail de quelques bédéistes amoureux des sciences.


Les albums ultra-documentés d'Hergé

Https%3a%2f%2fs3.amazonaws.com%2fuploads.bookwitty.com%2f057ae203 bb81 4608 b2ee bfceaeca79a6 inline original.jpeg?ixlib=rails 2.1
Https%3a%2f%2fs3.amazonaws.com%2fuploads.bookwitty.com%2fb2e2da0b afd8 45f3 a331 4c75fe3c5f6f inline original.jpeg?ixlib=rails 2.1

1950. Depuis quelques années et quelques albums, Hergé développe une véritable obsession pour la documentation. L’époque est déjà loin où, dans les premières aventures, il envoyait son personnage dans des pays qu’il connaissait bien peu, accumulant les approximations, tant narrative que graphiques. Depuis l’album Le Lotus bleu, et grâce aux documents et conseils avisés de son ami Tchang, dont il fera un personnage, Hergé ne jure plus que par une documentation sans faille, seule à même de crédibiliser ses récits.

Or voici qu’au sortir de la seconde guerre mondiale, il se lance dans l’élaboration de l’aventure de Tintin qui, sans doute, lui imposera le plus d’être informé par des experts. Peut-être titillé par le succès des albums à la veine scientifique que son ami Jacobs dessine pour les aventures de Blake et Mortimer, Hergé décide en effet d’envoyer son personnage à la houppette… sur la Lune ! Rien que ça ! Ce sera le diptyque Objectif Lune et On a marché sur la Lune.

Conscient qu’il ne peut compter sur ses propres connaissances pour rendre l’incroyable voyage un tant soit peu crédible, il fait appel à son ami Robert Heuvelmans, vulgarisateur scientifique notoire. 

Pris au jeu, Heuvelmans ira même jusqu’à proposer une ébauche de scénario à Hergé, dont il ne restera rien, sinon les savantes informations que le scientifique y glisse, et quelques gags directement liés à des phénomènes scientifiques (l’apesanteur, on s’en doute, sera l’un des nombreux ressorts humoristiques de cette aventure). Hergé fera, tout au long de l’élaboration de l’album, régulièrement appel à Heuvelmans pour s’assurer de tel ou tel détail et compléter ses informations.

Https%3a%2f%2fs3.amazonaws.com%2fuploads.bookwitty.com%2f12a9dab6 8524 4dc0 84e1 4027c15f3bfb inline original.jpeg?ixlib=rails 2.1

Quelques photos d’archive subsistent également, savoureuses, dans lesquelles on voit Hergé ou ses assistants exécutant des dessins devant un modèle réduit (mais somme toute assez volumineux) de la fameuse fusée à rayures rouges et blanches de Tintin. Une maquette démontable, et dont les moindres détails de l’intérieur de la fusée, du mobilier jusqu’aux salles techniques, sont soigneusement fabriqués, de sorte à servir de modèle sous tous les angles nécessaires.

Aussi passionnante que didactique, il ne serait pas étonnant d’apprendre que cette aventure de Tintin a déclenché chez ses jeunes lecteurs autant de vocations de dessinateurs que de scientifiques.


La monumentale fresque historique de Jens Harder

Https%3a%2f%2fs3.amazonaws.com%2fuploads.bookwitty.com%2ffa58832d a91c 4845 9a17 72e83b0b96e2 inline original.jpeg?ixlib=rails 2.1
Https%3a%2f%2fs3.amazonaws.com%2fuploads.bookwitty.com%2f61a5523e ee47 4895 aaa6 8942931be464 inline original.jpeg?ixlib=rails 2.1

Les éditions Actes-Sud BD mènent depuis 2009 un projet ambitieux et de longue haleine avec l’auteur de bande dessinée Jens Harder. L’auteur se donne, le temps d'une trilogie, la triple mission de retracer l’histoire de la vie sur Terre (Alpha... Directions), puis, plus spécifiquement, celle de l’espèce humaine (Beta... Civilisations), avant de proposer une projection sur l’avenir de la vie.

Le premier album est donc une fresque sur l’histoire des êtres vivants et leur évolution faite à la fois de temps longs et de bouleversements brusques.

Pour cela, l’auteur use d’un style de dessin qui fait des emprunts à l’imagerie scientifique, tout en ayant ce qu’il faut de sensualité, de poésie mais aussi de rugosité.

Des textes, strictement historiques et scientifiques, à grand renforts de repères chronologiques, sont intercalés entre les chapitres. En synthétisant les principales informations, ces interstices permettent à Jens Harder, a contrario, de mettre en scène ses planches de bande dessinée avec un peu plus de liberté. 

Https%3a%2f%2fs3.amazonaws.com%2fuploads.bookwitty.com%2f8de4e961 1cd5 4620 b57c a27e407aa50f inline original.jpeg?ixlib=rails 2.1

Il y insuffle un soupçon de mystère, une touche d’intuition, pour qu’elles ne soient pas que didactiques. Si bien qu’à la chronologie documentée et informative, se mêle, à la lecture, le sentiment d’une histoire de la vie brute, organique et en mouvement.

Une lecture expérience.


Les péripéties scientifiques signées Emile Bravo

On a beaucoup parlé d’Emile Bravo pour sa participation remarquable à la collection « Le Spirou de… ». Son album, Le Journal d’un ingénu, revenait sur la genèse du personnage, dans un récit tendre, intelligent et contextualisé dans les prémices de la seconde guerre mondiale. Mais certains lecteurs le connaissaient déjà sans doute par sa série principale : Une Épatante Aventure de Jules

Https%3a%2f%2fs3.amazonaws.com%2fuploads.bookwitty.com%2ff2a5fb5b 49cc 4d21 8f7e 85be69fb60c7 inline original.jpeg?ixlib=rails 2.1
Https%3a%2f%2fs3.amazonaws.com%2fuploads.bookwitty.com%2f5675e105 c565 43e0 be35 ce70b483c8b6 inline original.jpeg?ixlib=rails 2.1
Https%3a%2f%2fs3.amazonaws.com%2fuploads.bookwitty.com%2f8db9b1b3 1c89 4047 8efe 3e1a0b28466e inline original.jpeg?ixlib=rails 2.1
Https%3a%2f%2fs3.amazonaws.com%2fuploads.bookwitty.com%2f02e305fc 870b 4c5d 896b 6040ec30b5e0 inline original.jpeg?ixlib=rails 2.1
Https%3a%2f%2fs3.amazonaws.com%2fuploads.bookwitty.com%2f18d7f104 5b05 4c32 a920 fb6819b5adad inline original.jpeg?ixlib=rails 2.1
Https%3a%2f%2fs3.amazonaws.com%2fuploads.bookwitty.com%2f577e79eb c7fc 4554 92f8 070a2657c19a inline original.jpeg?ixlib=rails 2.1

Derrière un style de dessin rassurant, directement hérité du classicisme du journal Spirou, voici une série destinée à la jeunesse plus audacieuse qu’il n’y semble, et qui s’appuie sans peur sur la maturité de ses lecteurs.

Ces albums mettent en scène des péripéties scientifiques qui, ingénieusement intégrées aux récits, deviennent avant tout des ressorts narratifs qui remettent en question les liens entre les personnages. 

Https%3a%2f%2fs3.amazonaws.com%2fuploads.bookwitty.com%2f2387aaae 6ac8 4f9e 90fe 13bf31476971 inline original.jpeg?ixlib=rails 2.1

Dans le premier album de la série, le jeune Jules, par un concours de circonstances, participe à une mission dans l’espace. Alors que le voyage dure quelques semaines à peine, le mécanisme des voyages spatio-temporels fait qu’à son retour, son frère a quant à lui grandi de 8 ans. Ce qui n’est pas sans bouleverser leurs relations. Dans le deuxième album, c’est à la troublante question du clonage à laquelle les personnages se retrouvent confrontés !

Drôles, intelligentes et évolutives, les aventures de Jules rappellent à qui veut l’entendre que la science est affaire d’hommes, et que ses avancées ont des conséquences sur le quotidien.


Les reportages dans des centres de recherche de Jean-Yves Duhoo


Https%3a%2f%2fs3.amazonaws.com%2fuploads.bookwitty.com%2f398e1311 a6ae 40be ac0d 2fd3d98c0181 inline original.jpeg?ixlib=rails 2.1

Connaissez-vous le Synchrotron (accélérateur de particules de la Plaine de Saclay, en France) ? Aux côtés du Centre national de la recherche scientifique, du Museum d'Histoire naturelle, de l'Institut de Biologie Physico-chimique et de L'Observatoire de Paris et tant d’autres, ce haut-lieu de la recherche et de la science est le sujet principal d’une série, accessible et amusante : Le Labo.

Avec Le Labo, Jean-Yves Duhoo s’aventure sur le terrain de la BD documentaire avec un ton léger et rafraîchissant. Chaque chapitre du Labo propose une visite d’une usine, d’un laboratoire, d’une fabrique ou d’un centre de recherche.

Pour les présenter, Jean-Yves Duhoo se met malicieusement en scène, forçant un peu le trait de l’ingénu découvrant des secrets en même temps que ses lecteurs. L’étonnement amusé et émerveillé que le personnage exprime face à ses découvertes, ses questions de débutant, ses apartés et ses remarques sont autant d’occasions pour le lecteur de ne pas se sentir exclu, et d’apprendre sans en avoir l’air.

Https%3a%2f%2fs3.amazonaws.com%2fuploads.bookwitty.com%2f74a301db 567e 4bba afe5 6ed604c724b4 inline original.jpeg?ixlib=rails 2.1

La composition des pages est par ailleurs savoureuse, aérée, alternant les schémas annotés aux séquences narratives. Il est amusant d’imaginer comment un tel projet, fait de visites menées avec régularité, a dû façonner une partie de la vie de l’auteur.

Tags

Ralph Doumit vit au Liban. Il est illustrateur, chroniqueur culturel et professeur d'histoire de la bande dessinée à l'Académie libanaise des Beaux-Arts.

0 Comments