We think that you are in United States and that you would prefer to view Bookwitty in English.
We will display prices in United States Dollar (USD).
Have a cookie!
Bookwitty uses cookies to personalize content and make the site easier to use. We also share some information with third parties to gather statistics about visits.

Are you Witty?

Sign in or register to share your ideas

Sign In Register

Benjamin Vernet, programmateur artistique : «J'aime partir en voyage musical»

Bookwitty Book Club By Bookwitty Book Club Published on January 17, 2018
This article was updated on February 14, 2018

Le Comptoir Général, ouvert en 2010, est un lieu atypique, caché au fond d'une cour dans le dixième arrondissement de Paris. À la fois bar, restaurant, salle de concert, espace de rencontres, de projections et d'expositions, le lieu propose une programmation soignée dans un cadre exotique et chaleureux, et a accueilli des grands noms de la scène musicale, comme Alicia Keys, Amadou & Mariam, Calypso Rose ou encore DJ Vadim. 

En 2017, le Comptoir Général a fait peau neuve. Après six mois de travaux, durant lesquels le lieu est resté ouvert au public, l'équipe a révélé la nouvelle identité du bar, dédiée au voyage, début 2018. Un cadre qui se prêtait parfaitement à la thématique de la première édition du Book Club de Bookwitty : la littérature africaine et le voyage. 

En attendant cette rencontre qui aura lieu le 23 janvier, Benjamin Vernet, en charge de la programmation artistique du Comptoir Général, a répondu aux questions de Bookwitty. 

Https%3a%2f%2fs3.amazonaws.com%2fuploads.bookwitty.com%2f63516003 27b6 4eb0 934e 35cc5db021dc inline original.jpeg?ixlib=rails 2.1

Décrivez-nous le Comptoir Général en quelques mots. 

Le Comptoir Général est un endroit unique. Il attire un public extrêmement diversifié, aussi bien français qu'international.

Plus qu'un bar, c'est un lieu où le visiteur se déconnecte de l'environnement urbain. Son cadre et ses décors sont comme une parenthèse d'évasion et de dépaysement, de vacances pourrait-on dire. Nous sommes sensibles aux valeurs de partage et d'ouverture. Ouverture au monde, mais également ouverture à l'autre. C'est cette rencontre des cultures qui fait la force du lieu.

Que préférez-vous dans votre métier ?

En tant que programmateur artistique, je tire un immense plaisir de permettre aux (jeunes) artistes de s'exprimer. Les djs et les musiciens, mais aussi des photographes, des stylistes, des artisans en tous genres.

J'ai commencé à travailler au Comptoir Général en tant que dj. Je me souviens de mes premiers mixs et de l'énergie très à part qui se dégageait déjà dans ces soirées. Ici les gens se sentent bien et sont spontanés. Donc ils s'amusent, tout simplement.

Votre lieu est dédié au voyage. Pourquoi ce choix ? Qu'avez-vous voulu transmettre ?

Paris et ses habitants ont parfois la réputation d'être moroses. Le Comptoir Général est un lieu où le visiteur se sent tout de suite ailleurs. Les décors évoquent des univers propices à la détente : la nature luxuriante, le soleil, les plages des Caraïbes, un bar d’hôtel, une oasis en plein désert... Des endroits où l'on se repose, où l'on reprend son souffle. Nous aimons l'idée que ce lieu instille un peu de bien-être dans la vie des gens.

Https%3a%2f%2fs3.amazonaws.com%2fuploads.bookwitty.com%2f97bc16d1 9f7c 452b b7d2 23c5bbd65d83 inline original.jpeg?ixlib=rails 2.1

Racontez-nous un souvenir, une anecdote de voyage qui vous a marqué ?

Plus qu'une anecdote, ce serait d'avantage le sentiment d'étonnement que l'on ressent lorsque l'on quitte son quotidien. Le voyage est un mouvement qui met tous nos sens en éveil, comme si l'on se découvrait ou redécouvrait soi-même à travers l'expérience du Nouveau.

Parlons de vos lectures. Y a-t-il des livres qui parlent de voyage et que vous affectionnez particulièrement ?

Du Monde Entier de Blaise Cendrars, le poème L’Étranger de Baudelaire (en introduction au Spleen de Paris) et Les Mille et Une Nuits (qui ne traitent pas de voyage à proprement parler, mais que je considère comme un voyage à part entière)

Un livre qui porte sur votre métier et qui vous a aidé ? 

Le Dictionnaire thématique des musiques du monde d'Etienne Bours, magnifique lexique sur ce qu'on appelle en France les « Musiques du Monde » et qui désignent notamment les musiques traditionnelles et folkloriques mondiales. Etienne Bours recense également les instruments, les danses, les cultes,... Mbalax, Goombay, Bambuco, Daluka, Tsapiki, Zoboko : au delà de la richesse de son contenu, ce lexique résonne d'une certaine manière lui aussi comme un chant aux sonorités étranges. J'aime y piocher des termes au hasard et partir en voyage musical.

Justement, parlons de voyage. Racontez-nous un souvenir sensoriel de voyage (une odeur, le goût d’un plat, une musique, etc).

Difficile de choisir. Lorsque je marche dans Paris, je me mets parfois dans la peau d'un touriste qui découvrirait cette ville. Il y a quelques années, je flânais régulièrement dans le jardin du Luxembourg. C'est l'un des rares lieux de la capitale où l'on peut trouver un peu de quiétude. J'en garde des souvenirs de vent tiède en été, dans les allées ombragées, assis à contempler la douce agitation des passants et à écouter le murmure de la ville.

Auriez-vous un conseil pour quelqu’un qui prépare un voyage?

Voyager sans guide touristique. Il est bien sûr essentiel de préparer un voyage mais je pense que la plus belle façon de découvrir un pays ou une ville, c'est de s'y perdre.

Couverture : © Lionel Moreau

Portrait : © Ussin Yala

Photo : © Augustin Remay

Tags

Vous aimez les livres qui sortent des sentiers battus ? Vous avez envie de partager votre passion avec d’autres lecteurs ? Nous sommes faits pour nous entendre ! Avec notre Book Club, nous ... Show More

0 Comments

5 Related Posts