We think that you are in United States and that you would prefer to view Bookwitty in English.
We will display prices in United States Dollar (USD).
Have a cookie!
Bookwitty uses cookies to personalize content and make the site easier to use. We also share some information with third parties to gather statistics about visits.

Are you Witty?

Sign in or register to share your ideas

Sign In Register

Bande dessinée : le meilleur de janvier

Pierre Georges By Pierre Georges Published on January 27, 2017

Found this article relevant?

Angie Gaudion found this witty
1
This article was updated on April 27, 2017

Chaque mois, Bookwitty livre sa sélection de bandes dessinées, romans graphiques, comics, ou mangas. De la Russie communiste au Chili en passant par une école de super-héros ou des aventures embrasées au Viet-Nam, voici quatre albums qui ont marqué le mois de janvier. 


Mois intense pour la bande dessinée francophone, janvier évoque avant tout le festival d'Angoulême et s'accompagne naturellement d'un nombre important de parutions. Alors que le grand prix 2017 du Festival international de la bande dessinée (FIBD) a été remis le 25 janvier lors de la cérémonie d'ouverture à l'auteur suisse Cosey (qui succède au belge Hermann), nous n'avions que l'embarras du choix parmi les centaines de publication qu'offre le secteur en ce début d'année.

Au programme de notre première sélection de l'année 2017 en bandes dessinées, romans graphiques, comics ou mangas, un album mythique qui se voit offrir une nouvelle jeunesse, un récit de jeunesse en Amérique du Sud, un phénomène manga et enfin, une BD pour adultes seulement.

Tintin au pays des soviets

Https%3a%2f%2fs3.amazonaws.com%2fuploads.bookwitty.com%2f035f1f13 de2a 4408 ae8c 5ed9e1a6a4b8 inline original.jpeg?ixlib=rails 2.1

Le débat a fait des remous dans le petit monde de la bande dessinée franco-belge. Alors qu'Hergé avait expressément demandé à ce qu'on ne touche pas à son œuvre après sa mort, Casterman et Moulinsart ont réédité la toute première aventure de Tintin, prépubliée dans Le Petit vingtième entre 1929 et 1930 : Tintin au pays des Soviets.

A l'origine publiée en noir et blanc, l'album a été entièrement recolorisé dans des tons pastels. On y découvre un Tintin sans houpette, bagarreur et agité, effectuant un voyage mouvementé dans la jeune nation qu'était à l'époque la Russie soviétique.

Bénéficiant d'un tirage de 300 000 exemplaires, l'album s'est très vite imposé en tête des meilleures ventes, tous genres confondus. Hergé, qui s'était promis de le redessiner, comme il l'a fait avec ses autres albums, n'en a en fait jamais eu le temps. 

Fallait-il le faire pour lui, 87 ans plus tard, ou bien laissez cette œuvre fondatrice aux oubliettes, dans son état original ? La question reste en suspend chez les "tintinophiles".


Là où se termine la terre : Chili

Https%3a%2f%2fs3.amazonaws.com%2fuploads.bookwitty.com%2f8ee44e0a cfdd 48d3 a17d 529181b1de0c inline original.jpeg?ixlib=rails 2.1

Alain et Désirée Frappier ont commencé leur travail commun en 1991 par des albums jeunesses avant de se concentrer sur le roman graphique. Lui est peintre, graphiste et illustrateur, elle journaliste et écrivain.

Leur quatrième ouvrage, que publie Steinkis, mêle l'histoire banale de Pedro, un adolescent dans le Chili agité des années 1960 et 1970, rythmé par la Guerre froide, entre révolutions et espoir. 

Jusqu'au coup d'état du 11 septembre 1973, qui mènera à la mort de Salvador Allende. Faisant le chemin inverse de son grand-père qui avait fui la Turquie vers le pays "où se termine la terre", Pedro s'exilera en France.

Entre tendresse et nostalgie, l'album s'inspire de la vie de Pedro Atías Muñoz, fils de l’écrivain et journaliste Guillermo Atías.


My Hero Academia Vol 7. Katsuki Bakugo : les origines

Https%3a%2f%2fs3.amazonaws.com%2fuploads.bookwitty.com%2f021f7326 ae14 4ca6 bcc2 d0fc505d8334 inline original.jpeg?ixlib=rails 2.1

My Hero Academia (Ki-Oon), c'est l'histoire a succès du jeune Izuku Midoriya, fan du super-héro All Might. Le jeune homme intègre la Héro Academia, une école qui doit lui permettre de marcher dans les traces de son idole. Mais dans un monde ou 80% de la population possède un super-pouvoir, le chemin est compliqué pour Izuku, qui fait partie des 20 % restants.

Dans le 7e opus de ce phénomène manga, publié en France depuis 2016, Izuku se voit offrir son premier stage, qu'il part faire chez Gran Torino, un ancien super-héros. C'est lorsqu'il part s'entrainer sur le terrain avec son nouveau mentor que tout se complique et qu'ils doivent faire face à une attaque massive des super-vilains, premier test d'envergure pour le jeune Izuku.

Shônen écrit et dessiné par Kohei Horikoshi, traduit en français par David le Quéré, My Hero Academia a connu un lancement en fanfare, attendu par toute une communauté de fans en ligne, et son premier tome s'était écoulé à environ 60 000 exemplaires.


Big bang Saigon

Https%3a%2f%2fs3.amazonaws.com%2fuploads.bookwitty.com%2fb83cf397 0a61 4499 aaf4 b0f57b130417 inline original.jpeg?ixlib=rails 2.1

Un appel à la découverte et à la sensualité, c'est ainsi qu'Hugues Barthes et Maxime Peroz décrivent leur travail, édité par La Boite à bulles.

Pour Maxime, le déclic se fait alors que son père lui propose de regarder le film Tanguy avec lui. Le jeune homme, la vingtaine, lassé de ne pas trouver d'emploi à la sortie des beaux-arts, décide de partir parcourir le monde comme l'avaient fait avant lui son père et son grand-père.

Il choisit le Viet-Nam et va y rencontrer l'amour fou en la personne d'Akiko, une jeune japonaise pleine de vie, avec qui il va vivre une histoire sexuelle intense et passionnée. Il rentre en France, faute d'argent, et continue sa relation torride avec elle, par écrans interposés.

Entre récit érotique cru et parcours d'apprentissage, Big bang Saigon interroge sur la période hésitante et complexe que sont les premiers pas dans la vie d'adulte. 

Pierre est journaliste, basé à Paris.

Found this article relevant?

Angie Gaudion found this witty
1