We think that you are in United States and that you would prefer to view Bookwitty in English.
We will display prices in United States Dollar (USD).
Have a cookie!
Bookwitty uses cookies to personalize content and make the site easier to use. We also share some information with third parties to gather statistics about visits.

Are you Witty?

Sign in or register to share your ideas

Sign In Register

Bande dessinée : le meilleur de février

Pierre Georges By Pierre Georges Published on February 28, 2017

Found this article relevant?

Angie Gaudion found this witty
1

Chaque mois, Bookwitty livre sa sélection de bandes dessinées, romans graphiques, comics, ou mangas. Réflexions intenses sur l'écologie, quotidien d'un village utopiste ou chroniques adolescentes, voici trois albums qui ont marqué le mois de février.


165 : le nombre d'albums de bande dessinée qui sont parus en février, dans la foulée du festival d'Angoulême. Parmi ceux-ci, nous avons sélectionné trois albums remarquables.

L'un nous emmène aux confins de la Norvège, pour une réflexion sur la place de l'homme face à la nature et aux dangers des exploitations pétrolières intensives. Le deuxième voit s'opposer capitalisme fou et communisme utopique, dans un village andalou. Enfin, Esther, la jeune fille dont les aventures sont chroniquées par Ryad Sattouf, entre au collège.

Et il foula la terre avec légèreté, Laurent Bonneau et Mathilde Ramadier (Futuropolis)

Https%3a%2f%2fs3.amazonaws.com%2fuploads.bookwitty.com%2fe8d0f754 da8f 4844 aef1 efe43364a41e inline original.jpeg?ixlib=rails 2.1
©Futuropolis

Ethan, un jeune ingénieur parisien travaillant pour une compagnie pétrolière multinationale, se voit offrir un poste dans les îles Lofoten, dans le nord de la Norvège, au delà du cercle polaire. Lui qui étudie les gisements pétroliers doit aller y installer un nouveau forage. Il quitte une première fois Paris pour Bodøn pour un voyage d'acclimatation.

C'est à ce moment que le glissement se fait, et qu'Ethan se rend compte des risques que représente son projet. "Une bascule s’opère : le voyage de repérage renverse les points de vue et étourdit vers d’autres perspectives. Le regard et la pensée se voient ouverts, au-delà d’une géographie", explique la présentation de Futuropolis. Au contact des habitants, Ethan va totalement changer sa vision sur le monde et la planète, et apprendre à remettre en question ses croyances et son mode de vie.

Inspiré de la philosophie du Norvégien Arne Naess, fondateur du mouvement de l'écologie profonde, Laurent Bonneau et Mathilde Ramadier signent un magnifique voyage dans un paradis perdu aux confins de l'Europe, et proposent une réflexion profonde sur la place de l'homme dans la nature. 


El Mesías, Wauter Mannaert et Mark Bellido (Vide Cocagne)

Https%3a%2f%2fs3.amazonaws.com%2fuploads.bookwitty.com%2f03719e89 4b44 4a68 a1fa 2c77702bfe7e inline original.jpeg?ixlib=rails 2.1
©Vide Cocagne

"Depuis tout petit j'ai fait tout mon possible pour devenir quelqu'un de bien", écrit Jésus Fernandez, dit El Pocero, alors qu'il s'apprête à se pendreê Parti de rien, devenu un puissant homme d'affaires parcourant le monde dans son jet privé, il se voit ruiné et criblé de dettes après l'éclatement de la bulle immobilière et la crise immobilière en Espagne. Capitaliste sans états d'hme, câassé de sa "ville idéale" qui portait son nom par des huissiers, il retombe au bas de l'échelle sociale et doit côtoyer le peuple qu'il a exploité durant des années.

C'est alors qu'il entend parler de Marinaleda, un village utopiste en Andalousie, et de son maire charismatique et communiste, Jésùs Sanchez.

Commence alors l'affrontement comique entre les deux Jésus que tout oppose. Comédie sociale qui retrace la crise financière des années 2000 et 2010 sur fond d'anarchie et d'arrivée du parti Podemos, El Mesías se présente comme "l'histoire presque vraie de la ville anarchiste où Jésus est devenu Jésus".

Il s'agit du second roman graphique du dessinateur belge Wauter Mannaert, après Ondergronds en 2010. Par son trait fascinant, il donne au rêve utopiste de la communauté, bien réelle, de Marinaleda, un aspect jovial et résolument optimiste.


Les Cahiers d'Esther Volume 2, Riad Sattouf (Allary Editions)

Https%3a%2f%2fs3.amazonaws.com%2fuploads.bookwitty.com%2ffeba5ff7 f9c4 41a7 b3e4 9dfe06d414e9 inline original.jpeg?ixlib=rails 2.1
©Allary

Ça y est, Esther a grandit, elle a onze ans, et s'apprête à rentrer au collège. Sa mère vient de mettre au monde un petit garçon, son second frère. Dans l'univers des Eastpack et des "Stan Smite", Esther grandit et tente de comprendre le monde autour d'elle. A un âge où l'on est soit "petit et bizarre", soit "moyen et normal", soit "grand et racaille"

Après un premier tome ayant connu le succès critique et commercial, Riad Sattouf revient avec un second album qui s'est placé dès sa parution dans le Top 20 des ventes de livres en France (GFK).

Faisant suite à La Vie secrète des jeunes, Les Cahiers d'Esther sont publiés hebdomadairement dans l'Obs. Ces aventures bien réelles prennent source dans les échanges téléphoniques qu'entretiennent l'auteur et la fille d'un couple d'ami. Elle lui raconte ses petites histoires avec ses copines, lui parle de son école, de sa famille, de ses idoles et de ses cartables. Une sorte de journal intime d'une fillette d'aujourd'hui. Drôle, émouvant, remplie de tendresse mais aussi souvent cruel.  

Pierre est journaliste, basé à Paris.

Found this article relevant?

Angie Gaudion found this witty
1