We think that you are in United States and that you would prefer to view Bookwitty in English.
We will display prices in United States Dollar (USD).
Have a cookie!
Bookwitty uses cookies to personalize content and make the site easier to use. We also share some information with third parties to gather statistics about visits.

Are you Witty?

Sign in or register to share your ideas

Sign In Register

Littératures de migrations : une introspection dans les affres du déracinement.

Found this article relevant?

Ce que les médias européens appellent la crise des migrants représente bien plus que de simples chiffres de flux de populations ballotées par les guerres civiles et autres difficultés économiques. Les auditeurs et téléspectateurs que nous sommes n’appréhendent ce phénomène qu’au travers des « milliers de réfugiés qui traversent la jungle de Calais » ou des « dizaines de bateaux de migrants interceptés par les garde-côtes italiens au large de Lampedusa », bêtes chiffres creux qui actent une déshumanisation misérable au service de messages politiques souvent populistes.

Derrière cette fameuse crise des migrants se cachent autant de destinées humaines brisées et martyrisées que de personnes arpentant les camps de fortune dressés à la hâte par des ONG surmenées. Le rôle des littératures de migrations (elles sont aussi diverses que les êtres humains qui en écrivent) est de sans cesse nous rappeler les tragédies individuelles et familiales qui se jouent à chaque fois qu’un être humain décide de plier bagage d’un lieu qu’il/elle estime ne plus être capable de lui fournir une stabilité propice à son épanouissement. En cela, nous comprenons ainsi que tout un chacun peut devenir un jour un migrant et être confronté à ces dilemmes terribles qui arrachent une vie à sa terre nourricière.

Solitude, abandon, épuisement physique et psychologique, espoir, intégration, acceptation, joie de vivre, candeur, résilience : autant de thèmes universels et atemporels que les littératures de migrations se sont donné le devoir de traiter au plus profond de leur expression individuelle, afin de toujours nous maintenir en alerte pour ne pas sombrer dans la critique si facile à laquelle les journaux télévisés veulent nous faire tendre.

    Eldorado

    Le commandant Salvatore Piracci intercepte les bateaux chargés d'émigrés clandestins qui passent entre la Sicile et l'île de Lampedusa, et dont les passagers risquent souvent la mort. Sa rencontre avec une survivante bouleverse sa vie et ses convictions. Quant à Soleiman, il décide lui aussi de partir du Soudan avec son frère Jamal, puis avec Boubakar, pour l'Europe.

    Buy the Book
    Des fourmis dans la bouche

    Gratteurs d'écailles dans une poissonnerie, vendeurs ambulants de montres de pacotille ou de statuettes en bois, journaliers payés au noir pour décharger des sacs d'un camion, hommes à tout faire d'un commerçant pakistanais qui revendait des pots de crème à l'hydroquinone censés procurer aux nègres l'éclat d'une peau blanche, la leur ne faisant plus l'affaire. Sur le marché Dejean, on trouvait de tout...

    Buy the Book
    Lampedusa

    Il fut un temps où la famille rêvait de passer les vacances d'été sur Lampedusa, cette île étroite au large de la Sicile. Une fois le père disparu, le rêve s'est évanoui, la mère et ses deux filles ont quitté le village pour venir s'installer, plus bas, dans une cité au bord du Paillon. L'aînée en éprouve un chagrin violent et silencieux. C'est elle qui raconte.

    Buy the Book

    Paul est un journaliste, auteur et un aventurier dans l'âme.

    Found this article relevant?

    0 Comments

    Please log in or sign up to join the discussion

    Related Posts