We think that you are in United States and that you would prefer to view Bookwitty in English.
We will display prices in United States Dollar (USD).
Have a cookie!
Bookwitty uses cookies to personalize content and make the site easier to use. We also share some information with third parties to gather statistics about visits.

Are you Witty?

Sign in or register to share your ideas

Sign In Register

Lectures pour rire

Found this article relevant?

Wissâm Feuillet found this witty
1

Montesquieu a laissé, dans ses "Pensées", une phrase qui est devenue un véritable adage et que l'on transforme à loisir, de telle sorte que la phrase qu'on se répète n'est plus vraiment de Montesquieu... Voici l'originale, la seule, la vraie : "L’étude a été pour moi le souverain remède contre les dégoûts de la vie, n’ayant jamais eu de chagrin qu’une heure de lecture n’ait dissipé."

Pour aller dans le sens de ce vénérable philosophe qui n'a pas souvent été drôle, je propose une liste de quelques œuvres particulièrement bien senties pour dissiper le chagrin et rire (grassement parfois !).

Gargantua

Les Petits Classiques Larousse viennent enrichir leur collection avec un des monuments littéraires de l'esprit français : Gargantua si les savantes questions de l'éducation et de l'humanisme y occupent une place privilégiée, la verve populaire s'y exprime aussi joyeusement, servie par une inventivité verbale qui ne recule pas devant les jurons ou les obscénités.

Buy the Book
Ubu roi

Le personnage d'Ubu, né d'une pièce créée par des lycéens, est devenu le symbole universel de l'absurdité du pouvoir, du despotisme, de la cruauté. Jarry en montre le ridicule, lui oppose l'arme que les faibles gardent face aux tyrans, la formidable liberté intérieure que donne le rire. Le sens du comique et de l'humour change le tyran en marionnette, en ballon gonflé d'air.

Buy the Book
Dictionnaire des injures littéraires

« Nietzsche, un tzigane » « Aragon, tant et tant d'arrivisme pour arriver si peu ! » « Mallarmé, intraduisible, même en français » « Baudelaire réunit la pauvreté du chiffonnier, le sarcasme du mendiant, le désespoir du parasite » « Sand, comme femme elle inspire le dégoût, comme homme il donne l'envie de rire » Les entrées de ce dictionnaire se caractérisent par trois principes : la notoriété de l'injurié, la qualité de celui qui injurie, et la tournure humoristique, outrancière ou d'une absolue mauvaise foi de l'insulte.Un ouvrage authentiquement incorrect. P. W. , Elle.

Buy the Book
Lettres satiriques et amoureuses

Entré dans la légende grâce à Edmond Rostand, l'écrivain Cyrano, le vrai, reste encore trop méconnu. Pourtant l'oeuvre intrigue et fascine par ses audaces inouïes, ses éclats et ses ombres. Enfin disponibles dans une version modernisée, ses Lettres en révèlent une face essentielle. Complicités joueuses, rivalités ardentes, secrètes blessures, déclarations éperdues, cascades d'insultes, passes d'armes étourdissantes d'escrimeur du verbe et de la pensée : ces Lettres ont souvent été lues comme des documents. Mais, ces éléments biographiques, Cyrano les travestit en de splendides énigmes. oeuvres de fiction tout d'abord, les Lettres sont de prodigieux exercices de style, permanents défis à l'imagination. Voyages incongrus et rapides dans les contrées les plus flamboyantes du baroque, elles dévoilent les réalités sulfureuses d'un autre XVIIe siècle : ses tensions, ses excès clandestins, ses incertitudes sombres ou joyeuses.

Buy the Book
Pybrac

Avec Trois filles de leur mère, le Manuel de civilité et les Douze douzains de dialogues, Pybrac compte parmi les plus importants érotiques de Louÿs. Il fut publié "A Cythère, Au coq hardi", en 1927. Il s'agit d'une parodie des quatrains moralisateurs de Guy du Faur de Pibrac (1529-1586). Chacun commence par ces mots : "Je n'aime pas à voir". Suit un déluge d'obscénités d'une inventivité apparemment sans limites. On est ici dans la veine humoristique de Louÿs, qui malgré la crudité du propos, ne se départit jamais de la plus grande rigueur métrique et fait montre d'une maîtrise virtuose de l'alexandrin. Un quatrain au hasard : Je n'aime pas à voir la nièce consentante Qui douce et toute nue, et la main sur les yeux Darde sa langue au cul de son énorme tante Et pleurniche : "Maman, j'aime encore mieux le vieux."

Buy the Book
L'enregistré

Le présent volume, deuxième des oeuvres de Christophe Taros est consacré à son importante activité de performeur. Il appartient à une démarche performative de ne se jamais placer sous le signe du « même ». Entre différence et répétition, elle signifie, pour Christophe Taros comme pour tout performeur, une adaptation à de multiples facteurs contextuels. Par nature inachevées, performance et improvisation autorisent une élaboration progressive, sinon interminable. En certains cas, ces évolutions dépassent de simples « corrections» ou des remaniements mineurs. Alors, la performance ne fait pas que s'adapter. Elle mute. Un grand nombre de textes et versions de textes partiellement ou totalement inédits sont enregistrés dans les 254 disquettes et quelques 7000 fichiers qui contiennent les sources textuelles de c.T., s'ajoutant aux manuscrits, cahiers, carnets et travaux visuels eux aussi inédits. On est en droit de demander pourquoi poursuivre la publication des travaux de C.T. Par ce volume, voué aux dimensions sonores et performatives. Question de perspective globale. Dans la démarche particulièrement cohérente de c.T., « écriture» et « lecture» sont profondément intriquées. Les deux sont « action» et il est impossible de les scinder l'une de l'autre pas plus que de la vision d'ensemble - le « penser» et le « penser-du-penser » qui les gouvernent. C'est ce que voudrait établir la première partie. Gommer la dimension performative (ou la considérer comme un versant secondaire ... ) revient à perdre de vue tout ce par quoi, échappant, dès son origine, à la littérature, au livre et à la langue écrite, l'oeuvre de c.T. habite de plein droit l'aire des poésies expérimentales. Ce par quoi elle est vivante, et au futur. Cet ouvrage a été réalisé à partir des sources sonores, vidéographiques et textuelles, réunies par Katalin Molmir et Valérie Taros pour la publication des Écrits poétiques, en référence aux archives de Christophe Taros déposées à l'IMEC ou aux documents fournis par ses amis et compagnons poètes. Cependant, si cet ensemble comprend tout ce qu'il est possible aujourd'hui de réunir, malgré tous les efforts, plusieurs enregistrements, loi des genres liés au « direct », ont échappé à la collecte .

Buy the Book
Mémoires d'un amnésique ; cahiers d'un mammifère

Outre des notes autobiographiques et des aphorismes percutants, l'oeuvre écrite d'Erik Satie témoigne d'une réflexion originale sur la musique en général, mais aussi en relation avec les autres disciplines artistiques, la poésie et la peinture tout particulièrement. Nous présentons ici l'intégralité des textes que le compositeur a publiés sous son nom dans diverses revues d'avant-garde. Cette édition a été établie d'après les publications originales, en respectant l'usage de la ponctuation, si singulier, de son auteur : Mémoires d'un amnésique, Cahiers d'un mammifère, Observations d'un imbécile (Moi), suivi de divers écrits publiés entre 1895 et 1924. L'esprit de Satie revêt mille formes divertissantes. Il va de l'humour pince-sans-rire à la grosse charge d'atelier, de l'ironie la plus fine à la cocasserie ahurissante... Ces écrits sont évidement des morceaux d'anthologie. Ils sont dignes d'Alphonse Allais et de Jules Renard, comme d'Alfred Jarry.

Buy the Book
Cyrano de Bergerac

NOUVEAUTÉ Parascolaire ???????????????? Présentation de l'ouvrage Depuis sa création en 1897, les spectateurs sont émus par les aventures du héros au grand nez, qui cultive le panache et l'art de bien parler. Amour, action, rires et larmes rythment cette comédie qui est la plus célèbre des pièces de Rostand. Groupements de textes : 1. Amours impossibles 2. Duels de mots au théâtre Présentation de l'auteur Edmond Rostand (1868-1918) Dossier pédagogique de Pierre Troullier, professeur de lettres à l'École Navale à Brest (29). Points forts / Public concerné - Ouvrage qui fait son entrée dans le nouveau programme de collège pour la classe de Quatrième. - Top des ventes des classiques parascolaires : 17e du hit-parade des titres classiques. - Concurrence : Larousse, " Petits Classiques Larousse " : 3,95 € Flammarion, " Étonnants Classiques " : 2,90 € Hachette éducation, " Classiques Hachette " : 2,90 € Hatier, " Classiques & Cie " : 4,00 € Hachette éducation, " Bibliolycée " : 5,30 € Hatier, " oeuvres et thèmes " : 3,35 € Nathan, " Carrés classiques " : 4,90 € Dans la même collection ????????????????????????????????????????????????????????

Buy the Book
Heurs & malheurs du trou du cul

« Le trou du cul est plus nécessaire que les yeux ; car sans les yeux on peut vivre, mais sans trou au cul, ni vivre ni mourir. » Le plus grand poète espagnol du Siècle d'or, Francisco de Quevedo (1580-1645), est un satiriste de génie. Homme de cour sous Philippe II, il multiplie les provocations et tourne en dérision les travers de ses contemporains. Tombé en disgrâce, il profite sans doute de l'exil qui lui est imposé pour écrire ces Heurs et malheurs du trou du cul (1622-1623) d'inspiration rabelaisienne, dans une langue inventive. Jamais publié de son vivant, ce texte blasphématoire et scatologique circulait longtemps sous le manteau sans nom d'auteur.

Don quichotte de la manche

Don Quichotte lui-même, au seuil de la «Seconde partie» (1615), n'en croit pas ses oreilles : «Il est donc vrai qu'il y a une histoire sur moi?» C'est vrai, lui répond le bachelier Samson Carrasco, et cette histoire - la «Première partie» du Quichotte, publiée dix ans plus tôt -, «les enfants la feuillettent, les jeunes gens la lisent, les adultes la comprennent et les vieillards la célèbrent». Bref, en une décennie, le roman de Cervantès est devenu l'objet de son propre récit et commence à envahir le monde réel. Aperçoit-on un cheval trop maigre? Rossinante! Quatre cents ans plus tard, cela reste vrai. Rossinante et Dulcinée ont pris place dans la langue française, qui leur a ôté leur majuscule. L'ingénieux hidalgo qui fut le cavalier de l'une et le chevalier de l'autre est un membre éminent du club des personnages de fiction ayant échappé à leur créateur, à leur livre et à leur temps, pour jouir à jamais d'une notoriété propre et universelle. Mais non figée : chaque époque réinvente Don Quichotte. Au XVIIe siècle, le roman est surtout perçu comme le parcours burlesque d'un héros comique. En 1720, une Lettre persane y découvre l'indice de la décadence espagnole. L'Espagne des Lumières se défend. Cervantès devient bientôt l'écrivain par excellence du pays, comme le sont chez eux Dante, Shakespeare et Goethe. Dans ce qui leur apparaît comme une odyssée symbolique, A.W. Schlegel voit la lutte de la prose (Sancho) et de la poésie (Quichotte), et Schelling celle du réel et de l'idéal. Flaubert - dont l'Emma Bovary sera qualifiée de Quichotte en jupons par Ortega y Gasset - déclare : c'est «le livre que je savais par coeur avant de savoir lire». Ce livre, Dostoïevski le salue comme le plus grand et le plus triste de tous. Nietzsche trouve bien amères les avanies subies par le héros. Kafka, fasciné, écrit «la vérité sur Sancho Pança». Au moment où Freud l'évoque dans Le Mot d'esprit, le roman est trois fois centenaire, et les érudits continuent de s'interroger sur ce qu'a voulu y «mettre» Cervantès. «Ce qui est vivant, c'est ce que j'y découvre, que Cervantès l'y ait mis ou non», leur répond Unamuno. Puis vient Borges, avec «Pierre Ménard, auteur du Quichotte» : l'identité de l'oeuvre, à quoi tient-elle donc? à la lecture que l'on en fait? Il est un peu tôt pour dire quelles lectures fera le XXIe siècle de Don Quichotte. Jamais trop tôt, en revanche, pour éprouver la puissance contagieuse de la littérature. Don Quichotte a fait cette expérience à ses dépens. N'ayant pas lu Foucault, il croyait que les livres disaient vrai, que les mots et les choses devaient se ressembler. Nous n'avons plus cette illusion. Mais nous en avons d'autres, et ce sont elles, peut-être - nos moulins à vent à nous -, qui continuent à faire des aventures de l'ingénieux hidalgo une expérience de lecture véritablement inoubliable.

Buy the Book
Aveux et anathemes

«Dans tout livre où le Fragment est roi, les vérités et les lubies se côtoient d'un bout à l'autre. Comment les dissocier, comment savoir ce qui est conviction et ce qui est caprice ? Tel propos, fruit de l'instant, précède ou suit tel autre qui, compagnon de toute une vie, s'élève à la dignité d'une obsession. C'est au lecteur de faire le départ, puisque aussi bien, dans plus d'un cas, l'auteur lui-même hésite à se prononcer. Aveux et Anathèmes étant une suite de perplexités, on y trouvera des interrogations mais aucune réponse. Du reste, quelle réponse ? S'il y en avait une, on la connaîtrait, au grand dam du fervent de la stupeur.» Cioran.

Buy the Book
L'anti-justine

Curieusement, cet ouvrage n'est pas souvent réédité, sauf dans des versions négligentes et fautives, recopiées plus ou moins bien les unes sur les autres. Il faut dire que la typographie très personnelle de restif de la bretonne n'est pas facile quelquefois à interpréter. la présente édition a été scrupuleusement revue sur l'une des meilleures éditions clandestines, elle-même collationnée sur l'unique exemplaire complet possédé par la bibliothèque nationale.

Contes Libertins

"Soyez amant, vous serez inventif; Tour ni détour, ruse ni stratagème, Ne vous faudront: le plus jeune apprentif Est vieux routier dès le moment qu'il aime" "Le cuvier" Moins connus que les fables, ces contes licencieux méritent largement qu'on les goûte. Du "Mari confesseur" au "Cocu battu et content", en passant par "Comment l'esprit vient aux filles" et bien d'autres, plus de vingt histoires drôles et truculentes sont ici rassemblées. Louis Van Delft, professeur à l'université de Paris X et spécialiste des moralistes européens, met en lumière dans sa préface le comique des situations, la vivacité des dialogues et la satire des caractères, qui donnent une saveur si subtile à ce recueil. Il valut à La Fontaine critiques et condamnations. Mais en mêlant avec élégance gaillardise et finesse, l'auteur ne souhaitait rien d'autre que "d'attacher le lecteur, de le réjouir, de lui plaire enfin".

Fabliaux érotiques

Collection dirigée par michel zink la collection lettres gothiques se propose d'ouvrir au public le plus large un accès à la fois direct, aisé et sûr, à la littérature du moyen age : un accès direct en mettant sous les yeux du lecteur le texte original ; un accès aisé grâce à la traduction en français moderne proposée en regard, à l'introduction et à des notes nombreuses ; un accès sûr grâce au soin dont font l'objet la présentation du texte et son commentaire. La collection lettres gothiques offre ainsi un panorama représentatif de l'ensemble de la littérature médiévale. Fabliaux erotiquesles récits réunis dans ce volume sont amusants et alertes. ils sont aussi d'une verdeur, voire d'une obscénité capables de surprendre même une époque aussi peu bégueule que la nôtre. Offrir au lecteur un choix de ces fabliaux érotiques ne trahit pourtant aucune complaisance racoleuse. ces contes à rire en vers, écrits entre la fin du xiie et le début du xive siècle, sont d'un intérêt considérable pour l'histoire de la littérature comme pour celle des fantasmes et de l'imaginaire. leurs auteurs, qui sortent peu à peu de l'anonymat, mettent un talent et une culture littéraires souvent remarquables au service de leur inspiration grivoise. c'est ainsi qu'ils multiplient avec habileté et malice les allusions aux grands auteurs de leur temps, et même les citations textuelles, détournées et remployées dans les contextes les plus scabreux. La présente édition ne se contente pas de rendre ces textes aisément accessibles. elle fait considérablement progresser la connaissance des fabliaux et de leurs auteurs, l'établissement des textes et leur interprétation.

Buy the Book
Epigrammes

Choisies et adaptées du latin par Dominique Noguez Chef-d'oeuvre du mot d'esprit, de la satire féroce, les Épigrammes de Martial ont été écrites au 1er siècle de notre ère. Véritables haïkus érotiques et drolatiques, peinture d'une humanité haute en couleur, elles sont proposées ici dans une traduction fidèle à la verdeur et à l'allégresse de l'original. Pour chaque épigramme, Dominique Noguez nous propose le texte latin original, une traduction littérale, et enfin sa version, plus littéraire. Comment a-t-il fait pour être père, dis-tu, Ce Florent qui jamais de femme n'a foutu ? Demande à Tartempion qui se dit écrivain Sans avoir écrit une ligne de sa main.

Buy the Book
Bizarre! Bizarre!

« "Pour l'amour de Dieu, dit-il sans se retourner, ne prépare rien pour moi. Je sors." Alors, Mary Maloney fit simplement quelques pas vers lui et, sans attendre, elle leva le gros gigot aussi haut qu'elle put au-dessus du crâne de son mari, puis cogna de toutes ses forces. Elle aurait pu aussi bien l'assommer d'un coup de massue. Elle recula. Il demeura miraculeusement debout pendant quelques secondes, en titubant un peu. Puis il s'écroula sur le tapis. »

Buy the Book

Professeur de Lettres, chercheur à ses heures, chroniqueur/critique/gratte-papier quand l'envie lui prend. De sensibilité médiévalo-baroque.

Found this article relevant?

Wissâm Feuillet found this witty
1

0 Comments

Please log in or sign up to join the discussion

Related Posts