We think that you are in United States and that you would prefer to view Bookwitty in English.
We will display prices in United States Dollar (USD).
Have a cookie!
Bookwitty uses cookies to personalize content and make the site easier to use. We also share some information with third parties to gather statistics about visits.

Are you Witty?

Sign in or register to share your ideas

Sign In Register

Je cherche l'Italie

Found this article relevant?

 Longtemps j'aurai tenté le syndrome de Florence, migrance et art, crise et soleil, nous nous sommes croisés à Lecche: Y. Haenel détisse et retisse l'étoffe des Dogons en Italie. On se cherche sur les côtes, parmi les tortues marines, Haenel affirme le droit à l'expérience, ce dieu ou cette déesse qui pulvérise les religions; on s'approprie, ou on accommode. On cherche une vie qui coïncide à une forme, ou bien on fait usage des choses; un homme est défini par ce qu'il entend, pratiquement, par poésie. Par reconnaissance de l'étendue de sa perte, poursuit le renard pâle sur les traces de Hegel. Est-ce rêve ce foyer des jeunes Sénégalais, est-ce que je l'écris, ces femmes et leurs marmites, dans leur refuge en banlieue de la ville italienne ? Tôt en ville, ou tard, la lumière est poudreuse, oblique; chez eux dans l'entre-deux c'est la fumée, et la cendre, qui font lit.  Il y en a qui prient, d'autres ont des extases quand ils abordent  une frontière; contemplation, ou jouissance. Être invité ? Narcissisme du voy(ag)eur, disponibilité, aussi, pour les clartés futures. Erotomanie asiate des retours; un point doit être mis à nu, on s'obstine pour ouvrir un rien, on brûle sans direction, on fatigue en tous les points de sacrifice, on dément toute cohésion, on veut la cendre qui date, qui fait strate, et que veulent emmurer le produit, le profit. Souvent on s'affole. On revient, forcément, dans l'infini. Une fête, c'est sûr, se prépare en banlieue de Lecche.

Found this article relevant?

0 Comments

Please log in or sign up to join the discussion

Related Posts