We think that you are in United States and that you would prefer to view Bookwitty in English.
We will display prices in United States Dollar (USD).
Have a cookie!
Bookwitty uses cookies to personalize content and make the site easier to use. We also share some information with third parties to gather statistics about visits.

Are you Witty?

Sign in or register to share your ideas

Sign In Register

Dix romans qui ont un succès fou auprès des collégiens français

En France, certains établissements scolaires ont mis en place un projet génial : « Silence, on lit ! » Le principe ? Une pause silencieuse de quinze minutes par jour imposée en même temps à toute entité vivante de l'établissement (élèves, professeurs et personnels) pour... lire ! Lire, oui, mais pas n'importe quoi. Ni mail, ni texto, ni magazine. Lire des romans par exemple. Lesquels ?

J’ai décidé de partager avec vous mes 10 plus gros succès de carrière : 10 livres qui ont séduit le plus grand nombre d'élèves de 11 à 15 ans au cours de mes 10 années en collège, depuis les ZEP (Zones d’Éducation Prioritaire) jusqu'aux beaux quartiers. Ce genre de livres dignes de faire tenir aux élèves des propos qui font pleurer (d'émotion) une prof de lettres : « M'dame, j'vous assure, moi, je lis jamais, mais votre livre-là, j'ai pas pu m'arrêter.... C'était trop bien ! » (sic) ou « Moi, j'étais tellement partie dans l'histoire de Tobbie que j'ai pas eu le temps de réviser mon contrôle de géographie... » (re-sic).

La Troisième Vengeance de Robert Poutifard

Jean-Claude Mourlevat est une valeur sûre de la littérature jeunesse. Je le mets au rang d'un Roald Dahl français pour cet opus truculent dans lequel un instituteur part à la retraite, bien content de pouvoir enfin trouver du temps... pour se venger des ses trois pires élèves ! C'est grinçant et caustique, mais aussi drôle et positif. 

Buy the Book
Tobie Lolness t.1

Tobie est minuscule. À peine quelques millimètres. Il vit au sein d'une micro-société dans un arbre qu'il va falloir sauver. De la poésie, du rêve et de l'aventure. Les élèves qui ont accroché à l'univers de Tobie Lolness n'ont pas décroché, ont avalé les deux tomes et se sont lancés dans Vango quand ils ont vieilli d'un an ou deux. Timothée de Fombelle est donc aussi, vous l'avez compris, un de mes auteurs chouchous parce qu'il transporte petits et grands avec sa plume pétillante.

Le Royaume de Kensuké

« Vous aussi, aimeriez-vous faire le tour du monde en voilier avec vos parents comme Michael ? » Voici typiquement le genre de débat qu'on lance en classe pour accompagner la lecture de ce récit d'aventures qui, au départ, a tendance à rebuter les lecteurs avérés : « C'est un peu convenu, madame... » ou « Ce n'est pas assez réaliste à mon goût ! En pleine mer, en pleine nuit, tomber à l'eau sans que les parents vous retrouvent et sans mourir... ». Après deux ou trois chapitres, quand le héros se retrouve en pleine robinsonnade, l'heure n'est plus aux lamentations : « J'adore ! En plus, j'ai l'impression de vivre l'histoire avec lui ! » et à la fin, c'est toute une classe qui est convaincue, surtout si le niveau global est plus faible : « Et vous, madame, vous croyez que c'est vraiment l'histoire de l'auteur ou pas, vu qu'il s'appelle Michael comme le héros ? ».  

Buy the Book
Rififi sur le mont Olympe

Fans de mythologie, venez à moi ! Rire des frasques des dieux et déesses qui s'ennuient sur le mont Olympe, c'est possible grâce à Béatrice Bottet. Le récit est accompagné d'illustrations sur lesquelles, par exemple, les dieux manifestent avec des banderoles aux slogans hilarants : « Le nectar, y'en a marre ! » Hermès est animateur radio. Il désespère d'avoir de la matière pour ses auditeurs. Rien de tel qu'un mariage pour mettre un peu d'animation, se dit Zeus. Et comme Eris va s'en mêler, la discorde et la zizanie vont s'inviter aussi aux noces de Thétis et Pélée... À chaque fois que mes plus jeunes collégiens de 11 ans se sont lancés dans la lecture de ce roman, ils ont été ravis de découvrir la guerre de Troie sur fond de rififi.

Aurélien Malte

Aurélien Malte est en prison. Il écrit à une certaine Anne, une visiteuse, mais ne lui envoie pas ses lettres. Anne, qui ne le connaissait pas, le soutient dans ce quotidien carcéral éprouvant. On découvre petit à petit la raison pour laquelle Aurélien est incarcéré. Et, bien que le personnage soit âgé de 36 ans, cela plaît aux jeunes car il évoque aussi son adolescence houleuse et difficile. Une écriture sensible qui séduit même les vrais/faux durs à cuire.

Oscar et la Dame rose

L'histoire d'Oscar est très touchante. Elle invite à réfléchir sur la vie. Elle fait rire aussi. Le livre n'est pas difficile à lire car l'auteur a laissé la plume à son personnage de 10 ans. Oscar va mourir, il le sait, et la dame en rose l'accompagne, tout comme une série de copains malades. Évidemment, il y a du bon sentiment ; bien sûr, ce n'est pas réaliste. Mais on se laisse emporter dans les lettres d'Oscar à Dieu et dans ses interrogations existentielles ou ses élans amoureux. Prévoir des larmes et une bonne discussion après lecture.

Buy the Book
L'Histoire d'Helen Keller

Une petite fille sourde, aveugle et muette... et une histoire vraie. Voilà un destin hors norme qui fait mouche auprès des jeunes, surtout quand on leur explique que, oui, elle va réussir à communiquer avec son entourage et même à obtenir un diplôme et donner des conférences ! Helen sortira, en effet, de son isolement grâce à une jeune femme que ses parents ont embauchée, Ann Sullivan, et qui deviendra sa meilleure amie.

Le Horla

Petite incursion du côté des classiques, enfin ! Vers l'âge de 13-14 ans, en France, on peut s'intéresser en classe à la littérature fantastique classique. Aborder ce genre littéraire avec une génération bercée de récit fantasy est une expérience assez intéressante. Et cela réjouit de voir que Maupassant parvient toujours à semer l'angoisse et le doute avec son Horla vieux de plus d'un siècle. Une bonne entrée en matière pour évoquer Todorov et l'hésitation fantastique. Merci qui ? Merci Guy ! 

Le Gone du Chaâba

Ce roman autobiographique marque à tous les coups le lectorat adolescent. Pour inciter à la lecture, on commence par faire une recherche sur l'auteur : Azouz Begag, né de parents immigrés algériens, a grandi dans un bidonville de Villeurbanne, près de Lyon, et est devenu chercheur et ministre. Aucun élève ne reste insensible à son histoire d'enfance, qu'il soit séduit ou choqué par les mots grossiers : « M'dame, mais quand même, il y a des mots... vulgaires ! », dit l'un. « Oui, mais on dit bien pire parfois... », répond l'autre. Le plus souvent touché par les conditions de vie dans un bidonville et impressionné par le parcours de Begag. Une histoire de réussite qui plaît aux jeunes, tout comme le fameux Chagrin d'école de Daniel Pennac.

Buy the Book
La Vague

L'année dernière encore, Clara, élève sérieuse et mature de 3e (14-15 ans), me disait que son meilleur souvenir de lecture du collège resterait La Vague de Strasser. D'ailleurs, « en toute honnêteté, madame, c'est mon seul bon souvenir de lecture obligatoire en quatre ans... C'est vrai, je n'aime pas vraiment lire. Mais, là, La Vague, ça m'a sidérée. »

Le récit est tiré de faits réels. Un prof d'histoire aux États-Unis décide de faire vivre une expérience « totalitaire » à ses élèves après que certains ont mis en doute les mécanismes du nazisme. Certes, le style n'est pas marquant et la psychologie des personnages mériterait d'être étoffée, mais le traitement de l'histoire touche la majorité des jeunes lecteurs qui se laisse embarquer jusqu'à la fin du récit.

Couverture : affiche du film Entre les murs, de Laurent Cantet.

Tags

Hortense Bellamy est une dévoreuse de livres devenue prof de français dans une seconde vie professionnelle. Ses nouveaux bouquins de pédagogie et d’éducation côtoient désormais polars et ... Show More

0 Comments

Related Posts