We think that you are in United States and that you would prefer to view Bookwitty in English.
We will display prices in United States Dollar (USD).
Have a cookie!
Bookwitty uses cookies to personalize content and make the site easier to use. We also share some information with third parties to gather statistics about visits.

Are you Witty?

Sign in or register to share your ideas

Sign In Register

De Kyoto à Tokyo : les meilleurs livres pour découvrir le Japon

Tokyo et ses gratte-ciel, Kyoto et ses temples millénaires. Modernité et tradition, kitsch et raffinement extrême, nature sanctifiée et terres contaminées… Tout cela est vrai, mais il faut aussi revenir sur quelques idées reçues pour comprendre et dépasser le fameux « paradoxe japonais ». Tout n’est pas rose au pays des cerisiers en fleurs, mais tout n’est pas noir non plus, tant s’en faut ! Ce pays plein de nuances est un véritable kaléidoscope. En voici quelques facettes. Bon voyage !

Kyoto

Deux jumelles élevées séparément se retrouvent à l’âge adulte : l’une a reçu une éducation raffinée à Kyôto, dans une famille de fabricants de tissus pour kimonos, l’autre n’a connu que la vie rude d’un village de montagne. Au-delà de l’histoire de deux sœurs peinant à se rejoindre, le véritable sujet de ce roman paru en 1962 au Japon n’est autre que « L’Ancienne capitale » (koto, titre original du roman). Kawabata évoque avec délicatesse un monde ancestral en pleine mutation, obligé de coexister avec le monde moderne, et dessine le portrait nostalgique d’une ville respirant au rythme des saisons et des fêtes qui les ponctuent.

A relire aujourd’hui, dans un Kyoto dont le patrimoine préservé fascine le monde entier mais où la vie traditionnelle semble plus que jamais vouée à la disparition.

Buy the Book
Le Pavillon d'or

C’est le roman le plus connu de Yukio Mishima, à lire absolument avant ou après avoir visité Kyoto et contemplé le reflet doré du Pavillon d’or sur les eaux de l’étang qui l’entoure. Mieux vaut éviter un face à face trop direct avec la beauté : celle du Pavillon d’or va perturber un jeune moine bègue et physiquement disgracié au point de l’amener à incendier le célébrissime monument (qui est à Kyoto ce que la Tour Eiffel est à Paris). Au long d’un récit philosophique au style ciselé, inspiré d’un fait divers réel survenu en 1950, Mishima développe ses thèmes de prédilection : bien et mal, laideur et beauté, Eros et Thanatos.

Une fine analyse psychologique émaillée de magnifiques descriptions d’un temple reconstruit en 1954, symbole de la splendeur menacée de la capitale impériale.

Buy the Book
Sortie côté parc, gare d'Ueno

Le fantôme d’un vieux sans-abri se penche sur le coin du parc d’Ueno à Tokyo où il a vécu. Tout en prêtant l’oreille aux bruits de la ville et aux conversations qui l’entourent, il raconte sa lente descente vers l’exclusion, au cours d’une vie marquée par les difficultés économiques et le malheur. Ce récit très documenté fourmille d’informations peu connues sur le Japon contemporain : le monde des sans-abris et des journaliers, la vie dans le nord-est du Japon avant et après le tsunami et la catastrophe nucléaire de Fukushima, les fêtes traditionnelles, les rituels funéraires, et enfin les « opérations de nettoyage » menées dans le parc Ueno avant chaque visite d’un membre de la famille impériale.

Un beau roman, sur un sujet grave, traité avec un réalisme qui n’exclut pas la poésie, par une romancière japonaise réputée, d’origine coréenne. 

Buy the Book
Tokyo, ville occupée

Le 26 janvier 1948, un homme entre dans une agence de la Banque Impériale en se faisant passer pour un médecin chargé d’enrayer une épidémie de dysenterie et empoisonne au cyanure douze employés qui vont mourir dans d’atroces souffrances. Ecrivain-médium, David Peace redonne voix à tous les personnages liés au drame : victimes, témoins, policiers, journalistes, et enfin le criminel lui-même. A travers un foisonnement de témoignages, articles de presse, documents secrets, compte-rendu de procès, son enquête hallucinée remonte jusqu’à la réalité, longtemps occultée, des effroyables expériences menées sur des cobayes humains pendant la guerre par « l’unité 731 » de l’armée impériale.

Un roman noir très documenté, au rythme haletant et au ton incantatoire. C’est le deuxième opus, basé sur un fait divers réel, de la prenante trilogie que cet auteur britannique a consacrée à Tokyo. 

Buy the Book
L'Empire des signes

Ce petit livre, que son auteur présentait ainsi, reste une référence : « Il ne sera question ni d’art, ni de folklore, ni même de « civilisation » (on n’opposera pas le Japon féodal au Japon technique). Il sera question de la ville, du magasin, du théâtre, de la politesse, des jardins, de la violence ; il sera question de quelques gestes, de quelques nourritures, de quelques poèmes ; il sera question des visages, des yeux et des pinceaux avec quoi tout cela s’écrit mais ne se peint pas. » Depuis sa position de néophyte plongé dans l’étrangeté d’une civilisation autre, Barthes dépeint avec sensualité un monde de purs « signifiants » dont le « signifié » lui échappe sans cesse.

Brossé avec talent, un tableau en noir et blanc, un peu désuet, du Japon des années 70, qui se lit et se relit avec bonheur.

Buy the Book
Les Japonais

La somme la plus complète qui soit sur le Japon actuel. Economie, politique, mœurs, vie quotidienne, tout y est. L’auteur, correspondante de l’AFP à Tokyo, connaît son sujet de l’intérieur et cela se sent. Avec une extrême précision et un rythme soutenu qui ne faiblit pas au long de 500 pages, elle retrace l’histoire socio-économique du pays de l’après-guerre à nos jours – redressement et réussite spectaculaires, bulle financière des années 80, crise larvée à partir de la décennie 90, tragédie de Fukushima – puis décrypte avec brio le comportement japonais, soulignant atouts et particularités culturelles à partir d’exemples concrets.

Un ouvrage indispensable, didactique mais jamais pesant, bourré d’anecdotes et d’informations détaillées (et chiffrées). 

Buy the Book
La Fascination du Japon

Partant de la constatation que l’Occident a une vision déformée du Japon, objet de tous les fantasmes, le géographe Philippe Pelletier se penche sur les idées reçues les plus répandues concernant un pays qui fascine et inquiète à la fois. De « les Japonais sont tous pareils » à « les Japonais ne prennent jamais de vacances » en passant par « les Japonais sont nombreux à se suicider » l’auteur décortique tous les clichés pour en prendre le contrepied, arguments socio-économiques et références littéraires et historiques à l’appui.

De la vulgarisation bien conçue, signée par un spécialiste du Japon qui déconstruit bon nombre d’allégations caricaturales et de simplifications hâtives.

Buy the Book
D'Edo à Tokyo, mémoires et modernités

D’abord siège du gouvernement des shoguns Tokugawa dans le Japon féodal, Tokyo devient capitale du pays en 1868, lors de la restauration impériale de Meiji qui marque l’avènement du Japon moderne. Avec l’histoire sociologique de cette ville-phénix plusieurs fois détruite et en incessant renouvellement, Philippe Pons, correspondant du Monde à Tokyo, invite le lecteur à un passionnant voyage au cœur de la mentalité japonaise. Descriptions des bains publics, des théâtres, des bars ou des ruelles : autant d’occasions de livrer les arcanes d’une capitale où s’exprime une identité culturelle particulière et une modernité différente de celle de l’Occident.

Un ouvrage dense, promenade à la fois érudite et pleine de vie dans un Tokyo populaire aujourd’hui menacé. 

Buy the Book
Jets de poèmes, dans le vif de Fukushima

Comment parler du Japon aujourd’hui sans évoquer Fukushima ? Ce recueil de poèmes tweetés par Ryôichi Wagô entre mars et mai 2011, depuis sa ville de naissance qu’il a refusé de quitter après l’accident nucléaire, décrit les événements heure après heure et illustre l’état de sidération, de chagrin puis de révolte dans laquelle la catastrophe a plongé les habitants de la région. Les mots se bousculent dans un texte jailli avec force, tour à tour élégiaque et hésitant, troué de blancs et de silences. Le poète est entièrement tendu vers la recherche d’une expression à même de dire une catastrophe sans précédent, dont les mots anciens échouent à restituer l’ampleur.

Témoignage bouleversant et vibrant appel à un nouveau langage poétique face à un monde soudain plongé dans le chaos.

Buy the Book
Japonais

On ne se lasse pas de feuilleter cet album qui mêle photos, croquis, peintures, collages, réalisés avec toutes sortes de techniques - huile, crayon, encre de Chine, aérosol, etc., - sur toutes sortes de supports, notamment une vieille table trouvée dans la rue et débitée en morceaux, ainsi que le raconte l’auteur. De nombreuses anecdotes relatées d’une plume aussi alerte que le trait de dessin viennent compléter les scènes saisies sur le vif, portraits et paysages, sans oublier les échantillons de divers styles d’écriture japonaise. Le tout compose un portrait attachant et plein de justesse du quotidien de Kyoto, où Emmanuel Guibert a vécu plusieurs mois en famille.

Un album d’une extraordinaire diversité, plein d’humour et d’amour, par un artiste aux multiples talents.

Buy the Book


Traductrice de littérature japonaise, Corinne Atlan a longtemps vécu au Japon et au Népal. Elle aime faire découvrir des aspects peu connus des littératures asiatiques. Elle est aussi ... Show More

0 Comments

Please log in or sign up to join the discussion

Related Posts