We think that you are in United States and that you would prefer to view Bookwitty in English.
We will display prices in United States Dollar (USD).
Have a cookie!
Bookwitty uses cookies to personalize content and make the site easier to use. We also share some information with third parties to gather statistics about visits.

Are you Witty?

Sign in or register to share your ideas

Sign In Register

Au secours, je vais être papa !

Vous allez être papa ? Vos meilleurs potes vont l'être ? Respirez, tout va bien se passer. D’autres sont déjà passés par là. Même des écrivains. Et ça donne souvent des livres drôles qui permettent d’oublier un temps qu’on s’engage dans quelque chose qui va sans doute nous dépasser. En attendant, rions un peu.

In utero

Le narrateur de In Utero, comme l’auteur d’ailleurs, vit avec une femme « née à 9000 kilomètres de la France ». Elle a passé « la première année de sa vie dans un orphelinat de Séoul avant d’être mise dans un avion en direction d’une famille d’adoption sur un autre continent ». Elle a grandi, puis a rencontré l’homme de sa vie (ce n’est pas le sujet du livre, mais j’imagine que ça s’est passé comme ça). Ce sont des bobos. Ce n’est pas moi qui le dis, c’est le narrateur. Mais il nous rassure : « Le soir, la Femme et moi mangeons des surgelés en regardant des séries, comme tout le monde. » Sauf, évidemment, quand il parcourt le monde pour ses reportages. On en est là quand, tout à coup, la Femme (rien à voir avec le groupe de rock du même nom) tombe enceinte. Réaction du futur père : il recherche illico un aller simple pour la Patagonie. Le goujat ! Mais non, c’était une blague. Il est là, attentif et compatissant. Ce court roman est comme un journal de grossesse : « J’écris ce livre pour apaiser les angoisses en les formulant. » Il est comme un explorateur – normal pour un globe-trotter comme lui : « Je découvre un continent en formation, celui de la paternité. » Aux moments de joie succèdent des moments d’angoisse. Évidemment, au fil du livre, on se pose des questions fondamentales : peut-on faire rire une femme enceinte ? Peut-on accoucher en chaussettes ? Le livre de Julien Blanc-Gras est aussi drôle que léger. Et la légèreté quand un petit être va naître, ça peut être salvateur.

Buy the Book
Le Cosmonaute

Dans son livre, Julien Blanc-Gras (voir ci-dessus) cite Philippe Jaenada et son roman Le Cosmonaute. Ça tombe bien, moi aussi. Dans ce livre paru en 2002, Philippe Jaenada, qui n’est jamais loin de ses personnages – on peut même dire qu’il est son personnage – raconte comment Hector devient l’esclave de sa famille à partir du moment où sa compagne tombe enceinte. Dans le numéro 50 de la revue littéraire Décapage, Jaenada résumait ce livre ainsi : « La première partie décrit un accouchement cataclysmique, la seconde l’enfer figé de la vie conjugale et ménagère. » Voilà le tableau. Je n’ai rien à ajouter. Si ce n’est que c’est hilarant (et triste aussi), mais hilarant (mais tout de même un peu triste). Bref. Un livre qui ravira les esthètes et les amateurs de grand style en littérature (et ceux qui aiment aussi les parenthèses et les digressions).

Buy the Book
7 millimètres

7 millimètres n’est pas, dans ce cas précis, le calibre de la winchester que le narrateur se met sur la tempe. Mais la taille de l’embryon quand il apprend qu’il va devenir père. Ce n’est pas grand-chose, sur un double décimètre, mais dans la vie d’un homme, c’est énorme. Surtout pour Antoine qui va organiser sa vie et sa maison pour accueillir sa progéniture – ça sera une fille, j’ai envie de vous l’annoncer, je ne sais pas pourquoi. À peine le test de grossesse positif, Antoine va s’empresser de se jeter sur Internet pour s’inscrire sur tous les forums de discussions (Chose, évidemment, qu’on déconseille fortement). Il ne le sait pas, mais Antoine souffre du syndrome de la couvade, qu’on appelle aussi la « grossesse nerveuse de l’homme ». On va suivre ensuite pendant neuf mois – mais on peut lire le livre en une heure trente – toutes les étapes de la grossesse ou rien ne sera épargné au lecteur. (Oui, là, sur les draps, c’est bien le bouchon muqueux.) Parfait pour dédramatiser certaines situations et éviter les mauvaises surprises. Et tout ceci ne manquera pas de faire gentiment sourire ceux qui sont déjà passés par là.

Buy the Book
Arrêt non demandé

Dans son premier livre, Arrêt non demandé, le jeune Arnaud Modat écrit une nouvelle hilarante, Raoul, mettant en scène un jeune couple qui attend un enfant. Rien que pour ce texte, on peut acheter l’ouvrage les yeux fermés. Le narrateur vit avec Fanny. « Après trois ans de vie commune, la perte de nos amis respectifs, l’adoption d’un chat de merde, un mariage clefs en main et un crédit immobilier mal négocié », Fanny « tombe gravement enceinte ». Le narrateur observe alors les changements de sa femme, comme il observerait la naissance d’un monstre. Développement de la poitrine, nausée, prise de poids, tout y passe. « Il doit exister des hommes que la maternité fait grimper au plafond. Je ne juge pas. Goût de la performance, prédispositions acrobatiques, abnégation et perversité sous-jacente doivent en motiver plus d’un. Ce sont à mon avis les mêmes qui pratiquent le deltaplane, le canyoning et le base jump. Quant à moi, je suis juste un type normal, aimant la terre ferme et le sport à la télévision. C’est pourquoi nous avons fini par consulter une sexologue. » Mais le sexologue ne peut sans doute pas tout régler… L’auteur qui a le sens de la formule et des expressions imagées, vous prouvera une chose : ce n’est pas parce qu’on devient père qu’on doit perdre son sens de l’humour.

Buy the Book

Jean-Baptiste Gendarme est l’auteur de cinq livres publiés chez Gallimard, dont "Chambre sous oxygène" (2004), "Le Temps qu’il faudra" (2009) et "Un éclat minuscule" (2012). Il a aussi écrit des ... Show More

0 Comments

Please log in or sign up to join the discussion

Related Posts