We think that you are in United States and that you would prefer to view Bookwitty in English.
We will display prices in United States Dollar (USD).
Have a cookie!
Bookwitty uses cookies to personalize content and make the site easier to use. We also share some information with third parties to gather statistics about visits.
Le Dernier Combat du captain Ni'mat by Mohamed Leftah

Le Dernier Combat du captain Ni'mat

By Mohamed Leftah
3 Contributors

Le captain Ni'mat, réserviste de l'armée égyptienne qui a souffert la défaite devant les Israéliens en 1967 et a participé à l'expédition au Yemen, se retrouve vieillissant et désoeuvré à passer ses journées en des discussions oiseuses dans un luxueux club privé du Caire avec d'anciens compagnons. Devant leurs yeux s'ébattent dans la piscine de jeunes adolescents qui fendent l'eau. Une nuit, le captain Ni'mat fait un rêve magnifique et glaçant : il voit la beauté à l'état pur sous la forme de son jeune domestique nubien. Éveillé par les images fulgurantes qui ont interrompu son sommeil, il se glisse dans la nuit jusqu'à la cabane où dort nu le jeune nubien. Il le découvre abandonné et somptueux. Cette vision trouble si profondément le captain Ni'mat que sa vie en est brusquement modifiée. Dans l'opulente maison où s'écoulent des jours monotones avec son épouse, il vit, en cachette, la bouleversante découverte de l'amour physique que lui procure le jeune homme. Cette passion interdite dans un pays où sévit chaque jour davantage l'intégrisme religieux va le conduire au sommet du bonheur et à la déchéance. Né à Settat, au Maroc, en 1946, Mohamed Leftah fait ses études à Casablanca, puis s'oriente vers une carrière scientifique. Il atterrit à Paris dans une école d'ingénieurs en travaux publics. En 1968, au milieu des événements qui secouent la capitale, il écrit des poèmes... et s'enivre. En 1972, il revient au Maroc, se forme à l'informatique, devient informaticien puis journaliste littéraire au Matin du Sahara et au Temps du Maroc. À partir des années 90, il écrit dans la fièvre. En 1992, après la parution de Demoiselles de Numidie aux Éditions de l'Aube, il renonce à éditer ses textes jusqu'à ce que Salim Jay l'introduise auprès des Éditions de la Différence, qui éditeront l'ensemble - considérable - de son oeuvre inédite. Mohamed Leftah est mort au Caire, où il résidait depuis 2000, le 20 juillet 2008.

Bookwitty recommends