We think that you are in United States and that you would prefer to view Bookwitty in English.
We will display prices in United States Dollar (USD).
Have a cookie!
Bookwitty uses cookies to personalize content and make the site easier to use. We also share some information with third parties to gather statistics about visits.

En 1980, Raymond Depardon réalise une commande pour le Sunday Times sur la ville de Glasgow. Le reportage ne sera jamais publié et les images resteront dans les cartons du photographe jusqu’à l’exposition Un moment si doux au Grand Palais (2013 - 2014). Là, le public découvre une partie de la série Glasgow et s'émerveille : Depardon saisit la lumière d’Écosse comme jamais et sublime la fin d’un monde ouvrier. Les ciels nuageux et les sols détrempés de Glasgow apportent une beauté inouïe à l’errance d’un peuple ouvrier désœuvré, traînant le long des devantures des magasins, marchant contre les murs d’usines ou jouant au pied d’habitations en ruine. Un portfolio de 68 photographies en couleurs éblouissantes sur un paysage urbain disparu. Né en 1942, Raymond Depardon est photographe et réalisateur. Il est considéré comme l’un des maîtres du film documentaire et son œuvre photographique est largement saluée en France. Une grande exposition de ses photographies couleurs s’est tenue au Grand Palais à Paris en 2013-2014. Ses derniers livres parus au Seuil sont Berlin (2014) et Adieu Saigon (2015). William Boyd, célèbre auteur britannique, a fait ses études à Glasgow dans les années 1970. Touché par ce reportage qui témoigne de l’ère Thatcher, il nous rappelle cependant l’histoire d’une ville puissante et riche qui a su prendre, au début du XXIe siècle, un nouveau virage économique et culturel, transformant ainsi son image de cité ouvrière en ville innovante.

Bookwitty recommends

Related Books

Do you know any books that are similar to this one?