We think that you are in United States and that you would prefer to view Bookwitty in English.
We will display prices in United States Dollar (USD).
Have a cookie!
Bookwitty uses cookies to personalize content and make the site easier to use. We also share some information with third parties to gather statistics about visits.

Un homme est assis, le dos au mur d'une chambre dans un motel de Phoenix, et il regarde une mare de sang qui grandit à ses pieds. Il se demande s'il a commis une terrible erreur. Plus tard, cela ne fera aucun doute. Mais pour l'instant, il ne peut penser qu'à cette mare de sang qui va bientôt l'atteindre, à la chaleur de cette fin de matinée qui frappe les fenêtres et la porte, au bruit de la circulation sur la route un peu plus loin, aux sanglots étouffés de quelqu'un qui pleure dans la chambre voisine. C'est ainsi que commence Drive, l'histoire, selon James Sallis, d'un homme " qui conduit le jour en tant que cascadeur pour le cinéma, et la nuit pour des criminels. Dans la grande tradition du roman noir, il est 'doublé' lors d'un hold-up sanglant et, bien qu'il n'ait jamais auparavant participé aux actions violentes de ses partenaires occasionnels (" je conduis, c'est tout " est sa devise), il se met à traquer ceux qui l'ont trahi et ont voulu le tuer. Dédié à Ed McBain, Richard Stark et Lawrence Block, Drive est un roman au style affûté comme un rasoir, qui n'est pas sans rappeler l'écriture sèche et nerveuse de Jean-Patrick Manchette. Un exercice de style éblouissant de la part de James Sallis (créateur du privé Lew Griffin) et auteur d'une remarquable biographie de Chester Himes publiée chez Rivages.

Bookwitty recommends

Activity Feed

Related Books

Do you know any books that are similar to this one?