We think that you are in United States and that you would prefer to view Bookwitty in English.
We will display prices in United States Dollar (USD).
Have a cookie!
Bookwitty uses cookies to personalize content and make the site easier to use. We also share some information with third parties to gather statistics about visits.

En 1924, à Baltimore, Eleanora est une de ces gamines noires habituée à la débrouille, dans l'Amérique ségrégationniste. Elle vit seule avec sa mère, Sadie, qui se débat pour garder son travail et ne pas sombrer dans l'alcool. Elle n'a jamais connu son père, soi-disant musicien de jazz à New York. Frondeuse, elle ne s'en laisse compter ni par sa mère, ni par personne. Elle sait boxer, avec sa langue et ses poings. Dans ce début du XXe siècle, ils sont si nombreux ces enfants à faire leur apprentissage de la vie dans la rue, et Dieu seul veille sur eux. Elle rêve d'une chose, Eleanora, rencontrer un jour son père. Et chanter aussi, car le jazz et le blues sont la seule évasion pour les Noirs de l'époque, le seul salut. Avant 18 ans, la belle Eleanora a déjà connu la maison de redressement puis, réfugiées à New York avec sa mère, sans le sou, cette dernière la place dans un bordel... Mais très vite, elle pousse la porte des clubs de jazz, y fait la rencontre de son père et surtout, sa voix exceptionnelle lui permet d'être repérée. A 18 ans, elle signe un contrat avec la Columbia pour un premier disque... Ce roman n'est pas un conte de fée, mais l'histoire véridique de l'enfance et la jeunesse de celle qui prendra le pseudonyme de Billie Holiday. Pour nous raconter ce destin exceptionnel, Louis Atangana invente une langue jazzy, en hommage au parler afro-américain de l'époque. Un portrait magnifique d'une époque, celui d'une « petite négresse émouvante », ainsi qu'un bel hommage au jazz.

Bookwitty recommends

Related Books

Do you know any books that are similar to this one?