Michèle Barrière

Michèle Barrière

1 Contributor

Michèle Barrière est historienne de la gastronomie et auteure de romans policiers historiques à forte composante gastronomique.

Elle fait des études d'histoire à Paris et commence à militer et travailler dans diverses associations environnementales, comme "Les Amis de la Terre". Elle partage un temps la vie de Brice Lalonde, porte-parole des écologistes et participe avec enthousiasme aux actions menées alors dans le milieu des années soixante-dix.

Déçue par le mouvement des Verts, en 1984 elle intègre le Comité International de liaison pour l'environnement et part pour l'Afrique.Elle continue son action en Asie, en Amérique latine, puis au bout d'une dizaine d'années repose ses valises en France.

Elle devient membre du mouvement international, "Slow Food", mouvement gastronomique qui cherche à combiner le plaisir de la table avec le respect de l'environnement et de la production agricole.

Elle écrit alors des rubriques dans le magazine "Régal" et est l'auteure d'une série de documentaires sur "Arte", puis en 2006 paraît "Meurtres à la Pomme d'Or" sous-titré : roman noir et gastronomique au temps de la Renaissance, dans lequel Michèle Barrière ne manque pas de nous livrer quelques recettes... gourmandes.

La même année paraît "Souper mortel aux étuves" sous- titré : roman noir et gastronomique à Paris au Moyen-Age, un nouveau régal d'enquête policière et de découvertes gastronomiques, puis en 2007 : "Natures mortes au Vatican" qui nous emmène cette fois-ci dans l'Italie de la Renaissance.

Avec "Le sang de l’hermine" en 2011 et "De sang et d’or" en 2012, débute une nouvelle saga, celle du maître d’hôtel de François 1er.

Ses polars historiques retracent l’histoire et l’évolution de la cuisine et des manières de table. Un cahier de recettes d’époque, facilement réalisables, accompagne chaque livre.